28022024

Retour

Actualité des sociétés

Epargne salariale et retraite : Epsor s'allie à LFDE et Reforest'Action


foret78Avec La Financière de l’Echiquier et Reforest’Action, Epsor lance le premier support de placement disponible en épargne salariale et retraite qui combine investissement responsable et mécanisme de contribution à la neutralité carbone.

Epsor, entreprise à mission spécialisée en épargne des salariés, lance en partenariat avec La Financière de l’Echiquier (11,5 Md€ d’encours sous gestion à fin 2022) et en collaboration avec Reforest’Action (entreprise titulaire de la certification B Corp) un support de placement inédit en épargne salariale et retraite sous la forme de la part E du fonds Echiquier Climate & Biodiversity Impact Europe (labellisé ISR et classifié Article 9 du règlement SFDR). Un support qui panache investissement responsable et contribution à la neutralité carbone. 

Depuis sa création en 2017, Epsor (80.000 personnes et 700 sociétés actuellement clientes) travaille aux côtés de La Financière de l’Echiquier, gestionnaire qui se dit « engagé pour une finance plus responsable », afin de distribuer des fonds d’investissement en épargne salariale et retraite aux collaborateurs de ses entreprises clientes. Pour approfondir son engagement, la Fintech s’est intéressée au fonds Echiquier Climate & Biodiversity Impact Europe.

« En réalisant chaque année son étude sur l’épargne salariale, indique le communiqué de lancement, Epsor a constaté que peu de fonds étaient réellement engagés dans la transition énergétique. Ce fonds à impact de La Financière de l’Echiquier cherche à contribuer à la neutralité carbone et à la préservation de la biodiversité, et ce en accompagnant des entreprises cotées qui apportent des solutions, affichent les meilleures pratiques ou engagent leur transition. »

Aller plus loin

A noter que le fonds en question vise également un alignement sur l’objectif de l’Accord de Paris ayant trait à la limitation du réchauffement climatique (à 2°C) et à maintenir une empreinte carbone inférieure à celle de son indice de référence (MSCI Europe NR). « Sensible à l’engagement de ce fonds, précise aussi le communiqué, Epsor a sollicité La Financière de l’Echiquier pour aller encore plus loin. Fruit d’une collaboration tripartite inédite avec Reforest’Action, la part E d’Echiquier Climate & Biodiversity Impact Europe invente le premier support en épargne salariale et retraite à œuvrer pour la transition énergétique et la préservation de la biodiversité, tout en contribuant à la neutralité carbone planétaire. »

En choisissant ce support d’investissement, les épargnants participent à la lutte contre le changement climatique et à la préservation de biodiversité, grâce à deux impacts « concrets » : l’investissement dans des entreprises européennes qui agissent pour la transition énergétique (Schneider Electric, Veolia Environnement, Air Liquide, par exemple) et la contribution à la neutralité carbone. En effet, une partie des frais de gestion sera utilisée pour financer des projets portés par Reforest’Action qui bénéficient d’une certification « carbone » : préservation, restauration et création de forêts partout dans le monde, en réponse à l’urgence climatique et à l’érosion de la biodiversité. En créant le premier support d’épargne salariale et retraite qui utilise un « mécanisme de contribution carbone »,

Epsor réaffirme son statut de pionnier pour l’épargne des salariés engagés. « La création de ce support de placement, soulignent Julien Niquet et Benjamin Pedrini, dirigeants d’Epsor, représente aujourd’hui la démarche durable la plus aboutie en épargne salariale et retraite. » Ce début d’année marque également pour la société l’enrichissement de sa palette de fonds, avec l’arrivée de deux nouveaux supports : Choix Responsable Climat (Ecolfi) et Equilibre Ecologique (Banque Hottinguer). Epsor – dont la Société Générale gère les flux financiers – compte l’une des gammes de supports labellisés (ISR, Finansol, LuxFlag) en épargne salariale la plus complète du marché.

ML