22062024

Retour

Actualité des sociétés

LCB-FT : L’ex PDG de Binance a été condamné à quatre mois de prison


Changpeng Zhao

La justice américaine a été clémente envers Changpeng Zhao, tenant compte de sa pleine coopération et considérant que rien ne prouve son implication personnelle dans les infractions commises par la plateforme de cryptoactifs.

 

 

 

 

Encore un ancien dirigeant condamné à de la prison ferme dans l’univers des cryptoactifs. Changpeng Zhao, surnommé « CZ », va passer quatre mois derrière les barreaux. L’ancien patron et fondateur de Binance, la plus importante plateforme de trading du secteur avec 150 millions d’utilisateurs, a été condamné par la justice américaine pour ses manquements dans la lutte contre le blanchiment d’argent.

Il était notamment accusé de ne pas avoir vérifié l’identité de ses clients, et même d’avoir autorisé des transactions avec l’Etat islamique ainsi que des pays sous sanctions américaines dont l’Iran. La condamnation se double d’une amende de 50 M$, que l’ancien dirigeant ne devrait pas avoir de mal à payer compte tenu de sa fortune estimée par Bloomberg à 40 Md$.

La peine a été plus douce que celle demandée par le procureur, le juge ayant pris en compte la pleine coopération de CZ avec les autorités américaines (qui a plaidé coupable), son passé vierge de toute condamnation et l’absence de preuve d’un l’élément intentionnel concernant les infractions commises.

Le secteur des cryptoactifs vit une période d’épuration qui voit la déchéance de plusieurs de ses idoles. Sam Bankman-Fried, fondateur de FTX, a été condamné fin mars à 25 ans de prison à New-York et 11 Md$ d’amende pour avoir détourné les fonds de ses clients.

Do Kwon, fondateur du cryptoactif Terra, attend son extradition la Corée du Sud après avoir été arrêté en mars 2023 au Monténégro, alors qu’il tentait de fuir en jet privé vers Dubaï. Son pays natal veut l’amener devant la justice - de même que les Etats-Unis - suite à la perte de 40 Md$ causée à ses investisseurs. L’écosystème Terra-Luna, basé sur un stablecoin algorithmique en lien avec une cryptomonnaie, s’était effondré en 2022 alors que Terra était à l’époque le troisième stablecoin mondial.