29022024

Retour

Gestion d’actifs

Le fonds Amundi Finance et Solidarité souffle sa 10eme bougie !


bougies5Amundi, le n° 1 de la gestion d’actifs européen, célèbre les 10 ans d’Amundi Finance et Solidarité. Par un financement en fonds propres et en dettes, le fonds a déjà permis à 53 entreprises solidaires de se développer.

Amundi (près de 1.900 Md€ sous gestion) a fêté les 10 années d’existence du fonds Amundi Finance et Solidarité (près de 500 M€ d’actif). Classé Article 9 du règlement SFDR, ce fonds solidaire – qui s’impose par sa taille comme le leader de sa catégorie en France, en dépit de ses modestes performances, rarement supérieures à 1 % par an – a déjà permis à 53 entreprises de se développer sur la base d’un modèle économique « pérenne ».

La stratégie que met en œuvre Mathieu Azzouz, son gérant, repose sur la priorité « Impact First » qui consiste à sélectionner des entreprises non cotées, essentiellement françaises, dont l’objectif est d’avoir un impact « positif » sur la société et l’environnement autour de la thématique du « prendre soin ».

Un équilibre unique

Cela signifie, d’une part, prendre soin des personnes les plus fragiles en leur donnant accès à un logement décent, un emploi reconnu, des soins appropriés ou une formation adaptée et, d’autre part, prendre soin de l’environnement avec la préservation des terres et des forêts, ainsi qu’une attention plus grande accordée à l’utilisation des ressources naturelles et à la production de déchets, grâce à l’économie circulaire. « Depuis sa création, soulignent les experts d’Amundi dans un communiqué de presse, le fonds a permis de créer ou maintenir 59.833 emplois, de loger 13.436 personnes, d’en former 126.007, de donner accès aux soins à 408.875 individus ou encore de préserver 1.186 hectares de terres agricoles. »

Amundi Finance et Solidarité est alimenté à 70 % par l’épargne salariale de près d’un million d’investisseurs individuels et par des investisseurs institutionnels, dont les 26 Caisses régionales de Crédit Agricole. Le fonds devrait continuer sur sa lancée, avec l’arrivée de nouveaux épargnants, grâce aux mesures contenues dans la loi Pacte en ce qui concerne l’assurance-vie et l’épargne retraite. Du fait également de l’intérêt accru des clients des banques privées et des investisseurs institutionnels, de plus en plus « sensibles » aux thématiques d’inclusion sociale et environnementale.

« En parfaite cohérence avec le Projet sociétal du groupe Crédit Agricole, commente Laurence Laplane-Rigal, directrice de l’investissement à impact social chez Amundi, ce fonds propose un équilibre assez unique entre rendement financier et impact solidaire, grâce à la confiance des épargnants qui rendent possible le développement des entreprises agissant le plus directement possible pour prendre soin des hommes, des femmes et de notre planète. »

ML