26012022

Retour

Gestion d’actifs

Pictet lance sa première stratégie en private equity immobilier

immo2018

Pictet étend son offre d’investissement direct dans l’immobilier en lançant la première stratégie de fonds Eltif consacrée aux placements en private equity immobilier, Pictet Elevation Core Plus.

Pictet Alternative Advisors (Europe), société d’investissement en produits alternatifs, détenue à 100 % par le groupe Pictet, annonce le lancement de Pictet Elevation Core Plus, fonds consacré aux placements en private equity immobilier (Private Equity Real Estate). Ce nouveau fonds vient compléter la franchise Elevation mise ne place à la suite de la réussite de la levée d’un premier fonds « value add », clôturé avec un plafond de 700 M€ en février 2020.

Pictet Elevation Core Plus veut offrir aux investisseurs un rendement stable issu de revenus locatifs liés à l’indice des prix à la consommation (IPC), fournissant ainsi une protection partielle contre l’inflation, et une plus-value provenant de la gestion et de la valorisation des actifs. L’approche d’investissement exploitera trois moteurs de croissance : la durabilité, le bien-être et la technologie. L’un des objectifs de Pictet Elevation Core Plus consiste à améliorer la durabilité des biens immobiliers existants, réduisant par là même leur empreinte environnementale. Le fonds investira principalement dans des immeubles d’habitation et de bureaux « de haute qualité » au sein de grandes villes d’Europe occidentale, dans des actifs caractérisés par leur situation particulière et dans des secteurs tels que la logistique du « dernier kilomètre », où la demande a explosé durant la pandémie, l’e-commerce étendu à de nouveaux types de clients et domaines tels que la livraison « dans l’heure ».

Des bâtiments dans la nouvelle économie

Le fonds sera géré par une équipe placée sous la direction de Zsolt Kohalmi, composée de 11 personnes, dont les membres seniors cumulent 116 années d’expérience en matière d’investissement et 35,5 Md€ de transactions immobilières. « La pandémie, explique Zsolt Kohalmi, responsable de l’immobilier et co-CEO de Pictet Alternative Advisors, a accéléré l’évolution de notre façon de vivre, de travailler, de faire nos courses et de passer nos loisirs, dans un contexte où la demande pour des bâtiments plus efficients et respectueux de l’environnement augmente à un rythme sans précédent. » Les locataires exigent toujours plus de « flexibilité », en mettant l’accent sur un mode de vie plus sain et des services à la demande, ce qui justifie une plus-value pour des bâtiments « durables ». «Nous concentrons nos investissements, poursuit le professionnel, sur des biens immobiliers de la nouvelle économie, afin de créer un impact positif et de récolter les fruits de cette évolution de la demande vers un avenir plus durable. »

Le produit, qui relève de l’Article 8 de la Sustainable Finance Disclosure Regulation (SFDR), revêt la forme d’une Sicav « Partie II » de droit luxembourgeois et bénéficie du label European Long-Term Investment Fund (Eltif). La souscription minimale s’élève à 20.000 € dans la classe d’actions destinée aux investisseurs particuliers (classe d’actions R).

« Le fonds, précise encore le communiqué de presse, comprend des compartiments à capital engagé ou à capital versé, ainsi que des compartiments à distribution ou à capitalisation. » « Dans le cadre du développement de cette stratégie, commente Charles Foucard, CEO, responsable de la stratégie de développement chez Pictet Alternative Advisors, nous avons accordé une importance fondamentale à la structuration du fonds. Il a été conçu pour une clientèle tant institutionnelle que privée. Grâce au label Eltif, il permettra pour la première fois à des clients européens non professionnels d’investir dans un fonds fermé de private equity immobilier. » La Sicav Eltif Pictet Real Estate Capital Elevation Core Plus vise une performance de l’ordre de 5 %. Avec 644 Md€ au 30 septembre 2021, Pictet, qui a été fondé en 1805, compte parmi les principaux acteurs indépendants de la gestion de fortune et de la gestion d’actifs en Europe. Le groupe, qui a 30 bureaux à travers le monde, emploie 5.000 collaborateurs.

ML