21052024

Retour

Tendance

Nexity s’apprête à se séparer de ses activités d’administration de biens


immobilier - acquisition - location L’opérateur immobilier est entré en négociations exclusives avec Bridgepoint pour lui céder ses activités de services aux particuliers. But de l’opération pour Nexity : se désendetter et anticiper les secousses de marché de 2024.

 

 

 

 

Nexity est entré en négociations exclusives pour céder l’intégralité de ses activités de service aux particuliers, valorisées à 440 M€, à Bridgepoint.
La cession interviendrait au 1er semestre 2024 après autorisation de la Commission européenne et consultation des instances représentatives du personnel.

Elle s’accompagnerait de la conclusion d’un accord de partenariat stratégique pour que l’ensemble des activités d’administration de biens (syndic de copropriété, gestion locative, transaction dans l’immobilier ancien et courtage en assurance) poursuivent leur développement et conservent les synergies créées entre ces métiers et Nexity.

Le produit de cession servira à réduire la dette de plus de 900 M€ du groupe, et les plus-values permettront « d’accélérer l’adaptation de Nexity aux nouvelles donnes de marché et de compenser en partie le bas de cycle attendu en 2024 », a fait savoir l’opérateur immobilier dans un communiqué.

L’opération s’inscrit dans le cadre de l’adaptation de la feuille de route stratégique de Nexity, recentrée sur « l’accélération vers la régénération urbaine et l’immobilier opéré », a indiqué Véronique Bédague, PDG de Nexity. Pour le reste, le groupe a engagé un processus de recherche de partenaires stratégiques et financiers sur ses métiers de gestion et de distribution. Reste à voir s’il s’accompagnera de nouvelles cessions.