14102019

Retour Vous êtes ici : Accueil Gestion d’actifs Rubriques Produits Tobam : la solution patrimoniale Multi-Asset disponible en fonds ouvert

Error in function loadImage: The image could not be loaded.

Error in function redimToSize: The original image has not been loaded.

Error in function saveImage: There is no processed image to save.

Tobam : la solution patrimoniale Multi-Asset disponible en fonds ouvert

La solution patrimoniale Anti-Benchmark Multi-Asset de Tobam, l'un des pionniers du smart beta, est désormais disponible en France auprès des banques privées et des CGPI.

Quelques mois après la signature d’un partenariat de commercialisation avec MyFunds Office, la société de gestion Tobam étoffe son offre auprès des distributeurs, des banques privées et des conseillers en gestion de patrimoine indépendants avec sa solution patrimoniale Anti-Benchmark Multi-Asset, stratégie désormais disponible dans un fonds ouvert.

Le gestionnaire d’actifs (créé en 2005, puis incubé par Lehman Brothers jusqu’au troisième trimestre 2008) est l’inventeur de l’approche Maximum Diversification et l’un des pionniers du smart beta. Il lance aujourd’hui sur le marché français son fonds Anti-Benchmark Multi-Asset, compartiment de la Sicav luxembourgeoise Most Diversified Portfolio. Il élargit ainsi une offre déjà constituée de stratégies Anti-Benchmark actions et crédit corporate ou encore d’indices Maximum Diversification.

« Alors que la vaste majorité des approches existantes en matière de fonds diversifiés repose sur des approches top-down – par lesquelles les gérants vont déterminer les allocations entre les classes d’actifs sous-jacentes sur la base d’un scénario macroéconomique ou de prévisions des évolutions de marché , la stratégie Anti-Benchmark Multi-Asset de Tobam applique une approche 100 % bottom-up. »

Un partenaire de choix

L’approche Maximum Diversification permet donc d’investir dans différentes classes d’actifs sans établir de vues macroéconomiques ou de prévisions sur l’évolution des prix des actifs, mais uniquement en ayant comme objectif de maximiser la diversification, non seulement entre classes d’actifs, mais aussi au sein de celles-ci. Cette approche a pour avantage d’éviter les concentrations de risque, ce qui permet de réduire la volatilité tout en améliorant la perspective de rendement et de rendre possible une croissance du capital plus régulière que les approches traditionnelles pondérées par la capitalisation boursière des émetteurs.

« Les investisseurs doivent faire face à un double défi, explique Christophe Roehri, directeur général délégué de Tobam : la très forte concentration des marchés, ainsi que la difficulté croissante à prévoir. Dans ce contexte, Tobam propose une stratégie brevetée Maximum Diversification, reconnue depuis plus de 12 ans par certains des investisseurs institutionnels les plus sophistiqués au monde. »

Tobam, qui emploie 53 professionnels de la finance, gère plus de 10 Md$ d’encours au travers de sa gamme Anti-Benchmark. Depuis trois ans, le gestionnaire se développe auprès des distributeurs et des investisseurs particuliers, via des partenariats de distribution aux Etats-Unis et au Canada. Il compte capitaliser sur le succès de ses stratégies, qui s’illustrent, notamment, dans le fonds Anti-Benchmark Euro, désormais présent sur nombre de plateformes dans l’Hexagone, pour accélérer sa croissance et devenir un partenaire de choix après des intermédiaires et des CGPI français.

Michel Lemosof