03022023

Retour

Loi de finances

Une mise en garde contestée

Legendre Patrimoine conteste vivement un communiqué diffamatoire et préjudiciable à son encontre publiée par l’AMF

Louis Sanguinetti, président de Global Investissement Patrimoine, a répliqué par un communiqué de presse du 10 juin à celui publié la veille par l’AMF et jugé « attentatoire à sa réputation et préjudiciable à son encontre ». Ayant relayé la mise en garde, nous reprenons notamment les précisions suivantes apportées. Monsieur Sanguinetti explique que les produits cités par l’AMF «France Energies Rendement 4%» et «France Energies Rendement 6%» n’ont pas été commercialisés par Legendre Patrimoine, qui a bien en revanche proposé «France Energies Rendement 7%» pour le compte de l'opérateur photovoltaïque France Energies Finances mais qui a cessé toute action commerciale en ce sens, dès le 31 mars dernier.

Il affirme que « les agissements dénoncés par l’AMF au Parquet sont imputables essentiellement à des sociétés du groupe FSB (parmi lesquelles France Energies Finances et Kalys Investissements) ». Et que « l’investissement photovoltaïque actuellement proposé sur le site de Legendre Patrimoine (6%) est la résultante d'une nouvelle collaboration avec un autre opérateur photovoltaïque ». « Aucun des produits proposés par Legendre Patrimoine à l’heure actuelle par le biais de son site internet, explique monsieur Sanguinetti, n’est concerné par le communiqué de l’AMF » et « aucun des éléments transmis par l’AMF au Parquet de Paris ne concerne Legendre Patrimoine ».