28022024

Retour

Gestion d’actifs

Amundi lance la 2eme génération de son fonds de dette privée immobilière


immoloupe Amundi, leader européen de la gestion d’actifs, lance Amundi Commercial Estate Loans II, second millésime de son fonds de créances hypothécaires senior.

Amundi, n° 1 de la gestion d’actifs en Europe (1.900 Md€ d’encours), lance le second millésime de son fonds de créances hypothécaires senior : Acrel II (Amundi Commercial Estate Loans II). Destiné aux investisseurs professionnels, ce fonds classifié Article 8 de la SFDR offre une exposition à une classe d’actifs «résistante » à travers les cycles, « diversifiante » et source de « valeur relative » (grâce, notamment, aux rendements à taux « flottants »).

« La stratégie de ce nouveau millésime, expliquent les rédacteurs du communiqué de lancement, s’inscrit dans le prolongement de celle du fonds Acrel I, qui a levé 443 M€ auprès d’investisseurs institutionnels européens de premier rang et constitué un portefeuille diversifié et résilient, tout en dégageant des performances supérieures aux objectifs, et ce avec un risque contraint. »

Le modèle de sélection valorise la sécurité, la diversification et la valeur relative, mais aussi les critères extra-financiers. Acrel II investira dans les principales économies de la zone euro, en privilégiant les secteurs qui ont fait la preuve de leur solidité dans un environnement volatil et incertain : bureaux dernier cri (centralité, flexibilité, services), logistique, résidentiel « géré »…

Le fonds sélectionnera en priorité des créances adossées à des immeubles qui présentent des profils de risque de qualité « Core » ou « Core+ », avec une poche « Value Add » (à titre de levier additionnel de performance).

Financements verts

« Ce millésime, précisent encore les experts d’Amundi, s’inscrira dans une stratégie de financement de la transition énergétique à travers le fléchage des investissements, le suivi de l’évolution de la performance énergétique et de l’empreinte carbone des biens financés, ainsi que leur qualification par les plus hauts standards de certification environnementale. »

Le fonds, qui s’appuiera sur la prise en compte « renforcée » des critères extra-financiers (ESG et climat) à travers une notation issue d’une méthodologie propriétaire, accordera une valeur particulière aux financements « verts ». Il a déjà collecté 150 M€ et vise une taille quatre fois plus importante. Il cible un taux de rendement interne (TRI) supérieur à 5 %.

« Avec Acrel II, résume Bertrand Carrez, responsable dette immobilière chez Amundi, nous proposons aux investisseurs une exposition indirecte à l’immobilier qui sera à la fois résiliente et à forte valeur relative, dans le prolongement du succès du premier vintage, qui nous a permis de démontrer la profondeur de notre accès au marché, ainsi que les qualités de robustesse et d’agilité de notre modèle de gestion. »

Avec six mandats représentant plus de 2,2 Md€ d’engagements et des investissements répartis sur une cinquantaine de transactions tous azimuts, en termes de pays, secteur et profil de risque depuis, la plateforme dette privée immobilière d’Amundi, qui a été lancée en 2018, est aujourd’hui dans sa spécialité un acteur de référence.

ML