07102022

Retour

Gestion d’actifs

ESG : Invesco lance deux ETF multifactoriels sur les obligations d'entreprises

etf88

Invesco lance deux ETF ESG sur les obligations d’entreprises libellées en euro axés sur l’investissement multifactoriel pour pallier l’insuffisance de rendement des emprunts traditionnels.

 

 

Invesco lance Invesco Eur Corporate Bond ESG Multi-Factor UCITS (0,19 % de frais annuels) et Invesco Eur Corporate Bond ESG Short Duration Multi-Factor UCITS (0,15 % de frais annuels), deux ETF destinés aux investisseurs soucieux de développement durable qui recherchent une exposition aux obligations d’entreprises libellées en euros. S’appuyant sur l’expertise de l’équipe Invesco Quantitative Strategies (IQS), ces nouveaux trackers offrent un choix d’exposition sur l’ensemble des maturités.

« Les marchés obligataires, commente Paul Syms, responsable de la gestion des produits ETF obligataires pour la région EMEA chez Invesco, sont devenus beaucoup plus intéressants cette année. Les rendements du crédit européen atteignent leurs plus hauts niveaux depuis une décennie, en raison des prévisions de hausse des taux et de l’élargissement des spreads. Les investisseurs obligataires doivent tenir compte d’un plus grand nombre de facteurs qu’au cours des dernières années, surtout s’ils se sont fixés des objectifs de durabilité en plus de leurs objectifs financiers. »

Une gestion active et quantitative au pays de la gestion passive

« L’introduction de principes ESG dans un portefeuille d’obligations d’entreprises, explique pour sa part Erhard Radatz, gérant senior dans l’équipe IQS, implique généralement de sacrifier le rendement par rapport à un indice de référence standard non ESG. Cela est dû en partie à l’exclusion de segments traditionnellement plus rémunérateurs et au fait que les émetteurs qui réduisent leurs risques ESG ont tendance à être de meilleure qualité et, par conséquent, à offrir des rendements plus faibles. Il est possible de remédier à ce manque de rendement en surpondérant les émetteurs dont la notation est la plus faible, mais cela n’est pas forcément dans l’intérêt des investisseurs. A la place, nous préférons avoir recours à une approche factorielle pour rétablir les caractéristiques telles que la duration et le risque de crédit, afin que le portefeuille ESG soit davantage aligné sur l’indice de référence standard. »

Les nouveaux ETF d’Invesco seront investis en obligations d’entreprises, principalement à taux fixe, libellées en euro et provenant d’émetteurs mondiaux qui bénéficient d’une notation de crédit « investment grade », sur l’ensemble du spectre des maturités ou, pour l’ETF short duration, sur celles dont l’échéance ne dépasse pas cinq ans. Jusqu’à 30 % des portefeuilles pourront être investis en obligations libellées en d’autres devises, le risque de change pouvant alors être couvert. Des portefeuilles individuels sont créés sur la base des facteurs que sont la valeur, la faible volatilité et le carry, puis combinés pour obtenir un niveau de risque égal pour chaque facteur.

Ces lancements portent à 28 le nombre d’ETF au sein de la gamme ESG d’Invesco, qui comprend aussi bien des expositions aux actions qu’aux obligations, à travers presque toutes les régions du monde, ainsi que des ETF thématiques.

ML