25072024

Retour

Marché

Que signifient les élections législatives françaises pour les investisseurs ?


vote électionsFace aux incertitudes des élections législatives françaises, les investisseurs doivent se concentrer sur les fondamentaux économiques et la politique de la BCE. Les résultats électoraux entraîneront des ajustements stratégiques

 

 

 

  

Malgré l'incertitude politique qui entoure les élections législatives françaises, il est essentiel que les investisseurs restent concentrés sur les fondamentaux économiques, la trajectoire des taux d'intérêt de la BCE et la santé globale de l'économie. Les fluctuations politiques sont souvent à l'origine de la volatilité du marché à court terme, mais le succès des investissements à long terme dépend de la solidité des fondamentaux. Néanmoins, les élections françaises auront certainement un impact sur différents paysages d'investissement dans les jours à venir, obligeant les investisseurs à réévaluer leur stratégie.

Impact des événements politiques sur les obligations d'État et d’entreprises

Les événements politiques devraient avoir un impact significatif sur les rendements des obligations d'État françaises, en particulier pour les échéances à moyen et long terme. Les obligations à court terme devraient, quant à elles, être influencées par la trajectoire des taux d'intérêt de la Banque centrale européenne (BCE) plutôt que par les événements politiques. À mesure que les perspectives budgétaires de la France se détériorent, un déclassement est plus probable, potentiellement plus tôt que prévu si le déficit se creuse.

En l'absence de troubles politiques inattendus, les primes de risque sur les obligations françaises sont restées dans une fourchette relativement étroite par rapport aux obligations allemandes à 10 ans pendant la période précédant les élections. Malgré les spéculations du marché sur une éventuelle intervention de la BCE pour stabiliser la dette française, aucune discussion n'est actuellement prévue. 

Les investisseurs pourraient cependant trouver de meilleures opportunités dans une sélection d'obligations d'entreprises françaises que dans les obligations d'État. Elles devraient être moins volatiles que les l'évolution de la situation politique et bénéficier du cycle attendu de réduction des taux d'intérêt des banques centrales.

Les obligations d'entreprise de haute qualité, en particulier celles des multinationales peu exposées à la politique nationale, offrent des rendements attrayants et sont considérées comme une option plus sûre.

Les conséquences de l’incertitude politique sur les secteurs vulnérables du marché

L'incertitude politique représente un risque pour les marchés boursiers, car la hausse des rendements obligataires et l'augmentation des primes de risque politique exercent une pression à la baisse. La baisse du CAC 40 indique que certains de ces risques ont déjà été pris en compte, mais la persistance de l'incertitude pourrait freiner l'enthousiasme des investisseurs. Les secteurs tels que les services financiers, les services publics et les infrastructures sont particulièrement vulnérables aux changements de politique. Le sentiment général du marché européen est également en jeu, car l'instabilité politique pourrait faire fuir les investisseurs étrangers, qui ont été un moteur essentiel des actionseuropéennes.

Sur le marché des devises, l'euro a été modérément affecté par l'incertitude politique.L'EUR/USD pourrait baisser si les investissements spéculatifs en euros diminuent. Une chute significative nécessiterait un scénario de type "Frexit", actuellement improbable. Emmanuel Macron devrait conserver un contrôle important sur la politique européenne et étrangère.L'extrême droite s'est éloignée d'une sortie de l'UE ou de la zone euro, se concentrant plutôtsur les contrôles frontaliers et les normes climatiques de l'UE.

Les investisseurs ne doivent pas réagir de manière excessive aux fluctuations politiques à court terme, mais privilégier les fondamentaux à long terme. Les biais politiques peuvent fausser les décisions d'investissement, il est donc important de prêter attention auxfondamentaux économiques et à la diversification stratégique. En recourant à des stratégies structurées, les investisseurs peuvent surmonter l'incertitude politique et s'assurer que leurs portefeuilles sont résistants et se développent à long terme.

Compte tenu de la complexité des élections françaises, les investisseurs devraient adopter une perspective à long terme et éviter de réagir de manière excessive aux fluctuations. Les
préjugés politiques peuvent entraver les décisions d'investissement, mais il est crucial de se concentrer sur les fondamentaux économiques et la diversification stratégique. Les stratégies structurées et la sélection minutieuse de régions sous-évaluées sont une approche équilibrée de la gestion du risque politique et de la protection des portefeuilles
d'investissement.