27112021

Retour

Immobilier

2021 s'annonce bien pour Valorissimo

immo2

La plateforme de transactions dans le neuf, filiale de Bouygues, constate une hausse de 6% sur les permis de construire et de 29% sur les réservations. 2022 devrait continuer dans cette dynamique.

Si Nexity a sa plateforme immobilière avec ISélection, tout comme Cogedim (Altarea) avec Leemo, trouvée dans la corbeille de Primonial, Bouygues peut également compter sur la sienne avec Valorissimo. Cette plateforme qui met en relation les promoteurs avec les CGP pour la vente de programmes neufs réalise en moyenne 4.000 transactions par an.

Le Covid a indéniablement accru l’intérêt des investisseurs pour ce modus operandi 100% digital. « Ce process permet en effet, une meilleure fluidité des échanges et de l’accompagnement des clients. Il est appelé à se développer significativement à l’avenir », soutient Emma Leca, directrice générale de Valorissimo. Et ce d’autant plus que la plateforme ne présente pas que des programmes construits par Bouygues. Elle est multicarte et permet de toucher des programmes répartis sur toute la France.

Selon cette responsable, 2021 présente une progression versus 2020, à ce jour de 6% sur les permis de construire et de 29% des réservations. 2022 devrait continuer dans cette dynamique.

Pour l’heure, la nouvelle réglementation en matière d’octrois de prêts par les banques ne touche pas le business de la plateforme. Emma Leca constate l’émergence des acheteurs trentenaires puisque 60% d’entre eux privilégient un logement dans le neuf. Le Sud de la France reste incontestablement la région la plus prisée des candidats à l’achat, devant les pays de la Loire.

Statistiquement, 80% des investisseurs achètent dans le neuf en vue de louer le bien, seuls 20% souhaitant en faire leur résidence principale.

PBB