21072024

Retour

Actualité des sociétés

La cybercriminalité préoccupe les gérants d'actifs

La cybercriminalité devient un défi majeur pour les gérants d’actifs à long terme, mais la réglementation et les systèmes opérationnels restent leurs priorités immédiates, selon l'enquête annuelle de Linedata sur la gestion d’actifs.

La sixième enquête annuelle sur le secteur mondial de la gestion d'actifs de Linedata, éditeur de solutions dédiées aux professionnels du secteur financier, apporte une série d'éclairages nouveaux sur les priorités et les défis auxquels s'attendent les gérants.
D'abord, la cybercriminalité représente le facteur disruptif majeur et la principale menace pour le secteur de la gestion d’actifs sur les cinq prochaines années : plus d'un tiers (36 %) des personnes interrogées s’inquiète de la menace que représente la cybercriminalité, sans nul doute en raison du grand nombre de cyber-attaques massives récentes.
Ensuite, sans grande surprise, la réglementation reste leur préoccupation majeure : pour 58 % des sondés, l’adaptation aux nouveaux régimes réglementaires reste leur défi principal. Elle est suivie de près par la réduction des coûts et le maintien de l’efficacité opérationnelle, ce qui est désormais un challenge majeur pour 43 % des sondés, contre 32 % en 2013. En revanche, le maintien de la performance des investissements est moins souvent mentionné, chutant de 23 % sur les trois dernières années.
Enfin, 35 % des sondés estimant que les ETF présentent le meilleur potentiel de croissance sur les douze prochains mois. Les instruments dérivés et les stratégies overlay sur dérivés ont aussi été largement plébiscités (32 %). La généralisation des produits nouveaux très demandés témoigne ainsi de l’élargissement des univers d’investissement.