02032021

Retour Vous êtes ici : Accueil Gestion d’actifs Les 10 prévisions choc de Saxo Bank pour 2021

Gestion d’actifs

Les 10 prévisions choc de Saxo Bank pour 2021

2021web

2021web

Que pourrait nous réserver 2021 ? Comme chaque année, Saxo Bank s'est livré à son exercice de pronostics des « scénarios improbables », mais dont la « probabilité d’occurrence » serait sous-estimée.

On l'a tous vécu en 2020 : parfois, la réalité est rattrapée par la (science) fiction. Saxo Bank, la fintech créée à Copenhague en 1992, vient de diffuser ses dix pronostics pour 2021. Ces prévisions concernent des « scénarios improbables », mais dont la « probabilité d’occurrence » serait sous-estimée. Attention, ces prévisions improbables ne sont pas celles de la banque. 

(1) - Amazon rachète Chypre. Amazon déménage son siège social européen à Chypre. Les autorités forcent l’entreprise à changer ses pratiques et obligent l’Europe à harmoniser ses taux d’imposition

=> Vendre à découvert les géants de la technologie.

 (2) - L’Allemagne renfloue la France. La France demandera son assistance à l’Allemagne pour que la BCE injecte suffisamment de liquidités afin d’éviter une débâcle systémique.

=> Acheter les valeurs bancaires (après le renflouement).

(3) - La technologie Blockchain a raison des infox. Devant la désinformation et la perte de confiance, les médias réagissent. Objectif : diffuser des informations inaltérables dont le contenu, comme la source, est vérifié.

=> Verizon, IBM, Twitter et Facebook sont des valeurs attrayantes.

(4) - La nouvelle cryptomonnaie de Chine provoque un mouvement tectonique des flux de capitaux. Le protocole « Digital Currency Electronic Payment sera une version numérique du yuan. La Banque populaire de Chine veut améliorer l’efficacité de ses politiques monétaire et budgétaire dans une société dépourvue d’argent liquide.

=> Vendre le dollar et acheter des obligations et des actions chinoises.

(5) - Un réacteur propulse l’humanité vers l’abondance énergétique. Les algorithmes avancés d’intelligence artificielle permettront de résoudre les complexités non linéaires de la physique des plasmas, ouvrant la voie à l’énergie de fusion nucléaire à usage commercial.

=> Le soutien aux énergies vertes prendra fin. L’ETF First Trust Global Wind Energy cédera 50 %.

(6) - Le revenu de base universel décime les grandes villes. Face au risque d’un déchirement des sociétés, un revenu de base universel sera instauré. Les grandes villes présenteront moins d’intérêt.

=> Vendre à découvert les foncières qui investissent dans les mégalopoles.

(7) - Un « fonds technologique citoyen » sera lancé. Conjugués à l’économie de marché, les progrès technologiques sapent le contrat social. Un « fonds technologique citoyen » sera créé, faisant de chacun un investisseur et libérant l’énergie entrepreneuriale.

=> Acheter des actions des secteurs éducation, arts, artisanat, loisirs et numérique (réalité virtuelle, jeux vidéo, e-sport…).

(8) - Le vaccin contre la Covid-19 sonne le glas des entreprises. Les injections quasi-illimitées de liquidités et l’assouplissement des conditions de financement ont fait chuter les taux souverains et « investment grade ». La Fed laisse les taux longs remonter, fragilisant les entreprises surendettées.

=> Vendre à découvert le segment « haut rendement ».

(9) - L’argent profite de la demande en panneaux solaires. L’argent voit son cours progresser à la faveur d’une baisse du dollar. Face à la demande destinée aux applications industrielles, une crise de l’offre surviendra en 2021.

=> Acheter de l’argent métal.

(10) - La technologie dope les marchés émergents. Dans les marchés émergents, certaines technologies ont engendré des gains de productivité supérieurs à ceux des marchés développés. Les secteurs de l’éducation, de l’économie numérique et de la dronautique seront plébiscités.

=> Acheter des devises émergentes.

ML