07072020

Retour Vous êtes ici : Accueil Fiscalité/Droit Déclaration de revenus 2019 et IFI : c’est maintenant !

Fiscalité

Déclaration de revenus 2019 et IFI : c’est maintenant !

conseil déclaration

conseil déclaration

Depuis le 20 avril 2020, les contribuables français peuvent remplir leurs déclarations de revenus 2019 et d’IFI. Tour d’horizon des principales nouveautés.

Environ 38 millions de foyers fiscaux vont devoir remplir d’ici le mois de juin 2020 leur déclaration de revenus et éventuellement de patrimoine immobilier dans le cadre de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI).

Rappelons qu’en 2018 (derniers chiffres disponibles), 43% des foyers fiscaux se sont acquittés d’un impôt sur les revenus (de 4 777 € en moyenne) et 132 000 (soit 0,34%) ont payé l’IFI (14 315 € en moyenne) (voir statistiques à la fin de l'article). 

En raison de l’épidémie de Covid-19 et du confinement, la date limite de déclaration a été repoussée de quelques jours : 4 juin pour les départements 1 à 19, au 8 juin pour les départements 2A à 54 et 11 juin pour les départements suivants.

Pour la première année, la déclaration automatique ou tacite des revenus a été mise en place. Elle devrait concerner environ 12 millions de foyers fiscaux, ceux dont les revenus sont transmis directement à l'administration et qui ne nécessite pas de changement (réductions ou crédit d'impôts, etc.). 

Un nouveau barème de l’impôt 2020 sur les revenus 2019 a été mis en place. Il sert à calculer le montant de l’impôt. Selon le montant du prélèvement à la source déjà acquitté en 2019 (sur sa fiche de paie, par prélèvement pour les revenus fonciers ou des indépendants, etc.), le contribuable devra soit régler le solde, soit sera remboursé du trop-perçu en juillet ou août 2020.

Cette année, il faut tenir compte de nouveautés comme les heures supplémentaires défiscalisées, la déclaration des bitcoins (et des plus-values ou moins-values) et autres cryptomonnaies, le dispositif Denormandie, une case spécifique à cocher pour les dons concernant la restauration de Notre-Dame de Paris, les nouvelles modalités de la prise en compte du crédit d’impôt transition énergétique (CITE), les versements sur les nouveaux Plan d’épargne retraite (PER).

Quant à la déclaration d’IFI, elle concerne les personnes propriétaires, au 1er janvier 2020, d’un patrimoine immobilier (hors biens professionnels) supérieur à 1,3 M€ avec un abattement de 30% pour la résidence principal). Les dates limites de dépôt sont identiques à celle de la déclaration de revenus puisque qu’il s’agit d’un formulaire complémentaire (2042 IFI) à remplir en même temps. Pas de nouveautés cette année, des amendements par exemple comme celui sur l’exonération pour les « petits châteaux » en zone de revitalisation rurale ayant été rejetés.

A noter que pour la déclaration de revenus ou d’IFI 2020 - comme l'an dernier -, il est possible de la corriger en ligne jusqu’à la date-limite même après l’avoir signée.

 Carole Molé-Genlis

Impôts des particuliers : chiffres clés 2018 (source => Cahier statistiques DGFI parus en juillet 2019).

Impôt sur les revenus
. 38 332 982 foyers fiscaux (37 889 181 en 2017)
. 43,24% de foyers fiscaux imposés
. 79,2 Md€ de recette (77,6 Md€ en 2017)
. 4777 € en moyenne par foyer imposé
. 58,8% de foyers mensualisés (9,6% de prélèvement à l'échéance et 12,5% paiement sur Internet)

Impôt sur la fortune immobilière (IFI)
. 132 725 déclarations (358 198 déclarations ISF en 2017)
. 1,9 Md€ de recette (5,067 Md€ en 2017 )
. 14 315 € en moyenne par déclaration

Pièce(s) jointe(s):
Fichier
Télécharger ce fichier (rapport DGFIP 20182019.pdf)rapport DGFIP 20182019.pdf