07072020

Retour Vous êtes ici : Accueil Assurance vie Epargne réglementée : grande gagnante du confinement en avril 2020

Assurance vie

Epargne réglementée : grande gagnante du confinement en avril 2020

Confinement oblige, la collecte nette du Livret A et du LDDS a battu des records en avril 2020. L’épargne contrainte dépasse les 7 Md€ en un mois et l'argent disponible sur les deux livrets culmine à 428 Md€. 

En toute logique, en avril 2020, sur un mois entier de confinement et avec la fermeture de la plupart des commerces physiques hors achats essentiels, les Français ont largement épargné. La collecte nette des livrets d’épargne réglementée s’est en effet élevée à 7,4 Md€ sur le seul mois d’avril, soit 5,47 Md€ pour le Livret A et 1,93 Md€ pour le Livret de développement durable et solidaire (LDDS).

« Malgré leur faible rendement, le Livret A et le LDDS sont les grands gagnants de cette période très particulière d’épargne subie », a commenté Philippe Crevel, directeur du Cercle de l’épargne rajoutant : « La collecte du mois d’avril 2020 est la troisième la plus élevée de l’histoire du Livret A et elle aurait été certainement bien plus importante si les Français avaient pu accéder à leurs guichets de Caisses d’épargne ou bancaires ». L’encours du Livret A n’a jamais été aussi élevée : il atteint 312 Md€ à fin avril 2020 et 428 Md€ si on y rajoute le LDDS. 

Pour les mêmes raisons, la collecte nette sur les contrats d’assurance vie devrait être abondante pour le mois d’avril 2020. Il faudra cependant regarder si les épargnants ont plutôt préféré gonfler leur fonds euros, par sécurité, ou plutôt investi sur des unités de compte ou des mandats de gestion pour profiter des opportunités liées à la fluctuations des marchés.

« Au regard des précédentes crises, le dégonflement de l’épargne de précaution sera progressif » et « passera par la restauration de la confiance et donc par la normalisation de la situation économique », conclut Philippe Crevel.

Carole Molé-Genlis

Pour rappel à fin 2018

. 55 millions de Livrets A détenus par les personnes physiques, soit 82,1% de taux de détention par les Français (et 800 000 Livrets A détenus par les personnes morales).
. 24,1 millions de LDDS

Source : Observatoire de l'épargne réglementée juillet 2019