20072024

Retour

Actualité des sociétés

Perspectives des marchés obligataires - T2 2024 : Avancer dans le bruit ambiant

fi 2q2024 image 410x200

Perspectives du Directeur des investissements
Dans le monde sans cesse changeant de l’investissement, il est essentiel de savoir déceler les signaux dans le bruit ambiant pour prendre des décisions judicieuses.

  (Publi-communiqué)

 

Les trois dernières années écoulées ont été marquées par une incertitude et une volatilité sans précédent en raison de la pandémie et des tensions géopolitiques, ce qui a compliqué l’interprétation des indicateurs économiques. On observe cependant une normalisation progressive des données et des tendances de marché.

L’inflation est restée prégnante cette année, mais les forces fondamentales de la désinflation restent bien ancrées. La stabilité des anticipations d’inflation, ainsi que les ajustements en cours sur les marchés des biens, du travail et de la location, laissent augurer une poursuite de la stabilisation des prix. La vigueur du marché du travail américain, en partie alimentée par une immigration accrue, est de bon augure pour la croissance économique.

Nous pensons que les banques centrales, notamment la Fed, la BCE et la Banque d’Angleterre, commenceront à réduire leurs taux dans les mois à venir. Ce changement de cap des politiques, conjugué à la solidité des bilans du secteur privé et à une croissance régulière, devrait être favorable aux segments du marché obligataire comme la dette d’entreprises, le crédit titrisé et le crédit sur les marchés émergents. Pourtant, le contexte d’investissement actuel apporte son lot de défis.

Le risque de ralentissement de la croissance, des pics d’inflation potentiels et les incertitudes géopolitiques témoignent de l’importance d’une sélection active des valeurs, mais aussi du rôle défensif des emprunts d’État et des devises dites « refuges », comme le dollar américain. Investir face aux nouvelles réalités actuelles requiert une expertise approfondie, des analyses rigoureuses et un processus décisionnel véritablement axé sur l’exploitation des données.

En filtrant le « bruit », nous cherchons à renforcer la capacité de résilience des portefeuilles pour qu’ils saisissent de nouvelles opportunités d’investissement.

« La sensibilité du marché aux indicateurs économiques a encore augmenté, sous l’effet des divergences entre les projections de croissance et d’inflation. Compte tenu des incertitudes entourant le rythme d’assouplissement de la politique des banques centrales et le taux neutre final, il est indispensable d’adopter une stratégie dynamique pour gérer la duration. »

kay haigh

Kay Haigh, Global co-head of Fixed Income and Liquidity Solutions

« Sur le plan fondamental, l’environnement laisse augurer une poursuite du régime de spreads « durablement plus serrés », ce qui est favorable aux performances via le portage. Néanmoins, avec la faiblesse des spreads des indices de référence, il est essentiel d’identifier rapidement et de saisir les opportunités génératrices d’alpha au sein des différents segments du marché obligataire. »

WW PHOTO

 Whitney Watson, Global co-head of Fixed Income and Liquidity Solutions

 

Un large éventail d’issues potentielles pour l’économie et les politiques monétaires

goldman Sachs publi co

Source : Goldman Sachs Asset Management. À titre d’illustration uniquement.

 

Les thèmes que nous surveillons

L’économie
L’inflation reste le principal déterminant des décisions des banques centrales. Les surprises sur le front de l’inflation, en raison de tensions géopolitiques ou d’autres facteurs, pourraient entraîner un ralentissement du rythme des baisses de taux, voire un report, alors que toute dégradation inattendue des indicateurs du marché du travail pourrait accélérer la normalisation des politiques. Compte tenu des incertitudes entourant le rythme d’assouplissement des politiques monétaires et le taux neutre final, il est indispensable d’adopter une approche dynamique pour gérer la duration.

 

L’ampleur des hausses de prix aux États-Unis reste bien en deçà de son pic

IMAGE GOLDMAN 2eme

Source : Macrobond, Goldman Sachs Asset Management. Données à fin février 2024. ¹

Source : Goldman Sachs Global Investment Research, « G10 Inflation Monitor » (22 mars 2024).

 

La (géo)politique
Nous sommes conscients des profondes souffrances humaines causées par les conflits en cours, notamment au Moyen-Orient et en Ukraine, et nous espérons qu’ils seront rapidement résolus. Ces conflits n’ont pas eu une grande influence sur les marchés financiers, mais ils contribuent à l’augmentation potentielle de la volatilité de la croissance et des prix des matières premières. De plus, en cette année jalonnée par les échéances électorales, les incertitudes entourant l’élection présidentielle américaine nous poussent à envisager des stratégies permettant d’atténuer les risques liés à une volatilité accrue des devises. Par exemple, le recours à des options sur devises et une position courte sur le yuan chinois (CNH) pourraient servir de garde-fou contre toute politique protectionniste éventuelle des États-Unis. Les différentiels de taux d’intérêt et les performances macroéconomiques relatives plaident également en faveur d’une surpondération du dollar par rapport au CNH.


Fonctionnement du marché
Alors que la normalisation des politiques budgétaires mises en place face à la pandémie se poursuit, les déficits budgétaires et l’offre de dette publique devraient rester élevés dans les grands pays développés. Parallèlement, le resserrement quantitatif des banques centrales va augmenter l’offre d’obligations à la disposition des investisseurs privés. Ces tendances alimentent l’anticipation d’une pentification de la courbe des taux. Elles soulignent également les risques potentiels pour les segments de marché de moindre qualité et moins liquides, qui pourraient être plus vulnérables dans des scénarios marqués par une réduction de la liquidité, un ralentissement économique ou des chocs imprévus.

 

Considérations relatives aux risques

Les investissements dans les obligations sont exposés aux risques liés aux titres de créance en général, notamment au risque de crédit, de liquidité, de taux, de remboursement anticipé ou de prolongation. Les cours des obligations fluctuent à l’inverse de l’évolution des taux d’intérêt. Par conséquent, une hausse générale des taux d’intérêt peut entraîner la baisse du cours de l’obligation. La valeur des titres à taux d’intérêt variable et flottant est généralement moins sensible aux variations de taux d’intérêt que les titres à taux fixe. La valeur des titres à taux variable et flottant peut diminuer si les taux d’intérêt n’évoluent pas comme prévu. À l’inverse, la valeur des titres à taux variable et flottant n’augmentera généralement pas si les taux d’intérêt du marché baissent. Le risque de crédit est le risque de défaut de paiement des intérêts et de remboursement du capital par l’émetteur. Le risque de crédit est plus élevé lorsque l’on investit dans des obligations à haut rendement, également connues sous le nom d’obligations pourries (« junk bonds »). Le risque de remboursement anticipé désigne le risque que l’émetteur d’un titre rembourse le principal plus rapidement qu’initialement prévu. Le risque de prorogation est le risque que l’émetteur d’un titre rembourse le principal plus lentement que prévu. La valeur de tous les placements obligataires peut être inférieure à leur coût initial au moment du rachat ou à l’échéance.

Avertissements

Ce document est fourni à votre demande et uniquement à titre indicatif. Il ne s’agit ni d’une offre ni d’une sollicitation d’achat ou de vente de titres.

Les opinions exprimées dans cette note de recherche appartiennent à leurs auteurs et ne sont pas nécessairement celles de Goldman Sachs Asset Management. Les investissements et les performances mentionnés dans ce document ne correspondent à aucun produit de Goldman Sachs.

Les liens vers les sites Internet sont fournis uniquement dans un objectif de commodité et ne constituent pas une approbation ou une recommandation par Goldman Sachs Asset Management de l’un de ces sites ou des produits ou services offerts. Goldman Sachs Asset Management n’est pas responsable de l’exactitude et de la validité du contenu de ces sites.

Bien que certaines informations aient été obtenues de sources réputées fiables, nous ne
garantissons pas leur exactitude, leur intégralité ou leur impartialité. Nous nous sommes fondés sur les renseignements disponibles provenant de sources publiques, en supposant, en l’absence de toute vérification indépendante, qu’ils étaient tous exacts et exhaustifs.

Ces informations portent sur l’activité générale des marchés, les tendances du secteur ou du segment d’activité et sur les contextes économiques, politiques et le contexte de marché au sens élargi. Elles ne doivent pas être interprétées comme les résultats d’une recherche ou comme des conseils en matière d’investissement. Le présent document a été préparé par Goldman Sachs Asset Management. Il ne constitue pas une recherche financière et n’est pas un produit de Goldman Sachs Global Investment Research (GIR). Il n’a pas été préparé conformément aux dispositions légales en vigueur en termes d’objectivité des analyses financières et il n’est pas non plus soumis à l’interdiction de trading suivant la publication de documents de recherche financière. Les points de vue et opinions exprimés peuvent différer de ceux de Goldman Sachs Global Investment Research ou des autres services ou divisions de Goldman Sachs et de ses filiales. Les investisseurs sont invités à consulter leurs conseillers financiers avant d’acheter ou de vendre des titres. Ces informations ne sont pas nécessairement à jour, et Goldman Sachs Asset Management n’a aucune obligation de fournir des mises à jour ou des rectificatifs.

Les points de vue et les opinions exprimés sont fournis uniquement à titre d’information et ne constituent pas une recommandation d’achat, de vente ou de conservation de titres de la part de Goldman Sachs Asset Management. Les points de vue et opinions exprimés ne sont valables qu’à la date du présent document et peuvent faire l’objet de modifications, ils ne doivent pas être interprétés comme des conseils en matière d’investissement.

Les prévisions économiques et de marché présentées ici reflètent une série d’hypothèses et d’opinions émises à la date du présent document ; elles sont susceptibles d’être modifiées sans préavis. Ces prévisions ne prennent pas en compte les objectifs particuliers de chaque investissement, les restrictions, la situation fiscale et financière ou tout autre besoin d’un client donné. Les données réelles pourront être différentes et ne pas être figurer dans le présent document. Ces prévisions sont assorties d’un degré élevé d’incertitude qui pourrait avoir une influence sur les performances réelles. En conséquence, ces prévisions doivent être considérées comme une simple représentation d’un vaste champ de résultats possibles. Ces prévisions sont une estimation, fondée sur des hypothèses, et peuvent faire l’objet de révisions importantes susceptibles de changer considérablement en fonction des fluctuations de la conjoncture économique et du marché. Goldman Sachs n’est en aucun cas tenue de fournir des mises à jour ou d’apporter des modifications à ces prévisions. Les études de cas et les exemples sont donnés à titre d’exemple uniquement.

CE DOCUMENT NE CONSTITUE PAS UNE OFFRE OU UNE SOLLICITATION DANS TOUT TERRITOIRE DANS LEQUEL IL SERAIT INTERDIT OU ILLICITE DE LE FAIRE OU À TOUTE PERSONNE À LAQUELLE IL SERAIT INTERDIT OU ILLICITE DE LE FAIRE.

Les investisseurs potentiels doivent se renseigner sur toutes les exigences légales applicables et les réglementations fiscales et de contrôle des changes dans les pays de leurs nationalité, résidence ou domicile éventuellement pertinents.

Goldman Sachs ne fournit pas de conseils juridiques, fiscaux ou comptables, sauf accord explicite entre vous et Goldman Sachs (généralement par le biais de certains services proposés exclusivement aux clients du pôle Private Wealth Management). Toute mention faite dans le présent document de questions relatives la fiscalité américaine n’est pas destinée à être utilisée et ne peut être exploitées afin d’éviter des pénalités imposées au contribuable concerné. Nonobstant toute mention contraire figurant dans le présent document, et sauf interdiction relevant des lois en vigueur sur les valeurs mobilières, vous êtes autorisé à divulguer à quiconque les informations relatives au régime de l’impôt sur le revenu fédéral et d’État américain et à la structure fiscale de la transaction, et à communiquer tous les documents de quelque nature que ce soit (y compris les opinions fiscales et autres analyses fiscales) qui vous sont fournis eu égard à ce régime fiscal ou à cette structure fiscale, sans que Goldman Sachs ne puisse vous imposer aucune limitation de quelque nature que ce soit. Les investisseurs doivent comprendre que les facteurs permettant de déterminer les conséquences de leur situation fiscale doivent tenir compte de leurs circonstances personnelles et que la loi fiscale est susceptible d'être modifiée à l'avenir ou de manière rétroactive. Ils sont également vivement encouragés à consulter un conseiller fiscal pour obtenir des informations sur des stratégies, des investissements ou toute opération éventuelle.

Royaume-Uni : Au Royaume-Uni, le présent document constitue un élément de promotion financière ; il a été approuvé par Goldman Sachs Asset Management International, qui est autorisé et régulé au Royaume-Uni par la Financial Conduct Authority.

Espace économique européen (EEE) : Ce document à caractère promotionnel est produit et diffusé par Goldman Sachs Asset Management B.V., y compris par l’intermédiaire de ses succursales (« GSAM BV »). GSAM BV est agréée et réglementée par l’Autorité néerlandaise des marchés financiers (Autoriteit Financiële Markten, Vijzelgracht 50, 1017 HS Amsterdam, Pays-Bas) en tant que gestionnaire de fonds d’investissement alternatifs (« AIFM ») et gestionnaire d’organismes de placement collectif en valeurs mobilières (« OPCVM »). En vertu de son agrément en tant que gestionnaire de fonds d’investissement alternatifs, le gestionnaire est autorisé à fournir les services d’investissement suivants : (i) réception et transmission d’ordres portant sur des instruments financiers ; (ii) gestion de portefeuille ; et (iii) conseil en investissement. En vertu de sa licence de gestionnaire d’OPCVM, le gestionnaire est autorisé à fournir les services d’investissement (i) de gestion de portefeuille et (ii) de conseil en investissement. Des informations sur les droits des investisseurs et les mécanismes de recours collectif sont disponibles sur le site www.gsam.com/responsible-investing (section Politiques & Gouvernance). Le capital est soumis à des risques. Toute réclamation découlant des termes et conditions de la présente clause de non-responsabilité ou en rapport avec ceux-ci est régie par le droit néerlandais. Au Danemark et en Suède, ce contenu est une promotion financière diffusée par Goldman Sachs Bank Europe SE, et ce, y compris par l’intermédiaire de ses succursales autorisées ("GSBE"). GSBE est un établissement de crédit constitué en Allemagne et, dans le cadre du mécanisme de surveillance unique établi entre les États membres de l’Union européenne dont la monnaie officielle est l’euro, soumis au contrôle prudentiel direct de la Banque centrale européenne et, à d’autres égards, à la surveillance de l’autorité fédérale allemande de surveillance financière (Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufischt, BaFin) et de la Deutsche Bundesbank.

Dans l’Union européenne, ce document a été approuvé par Goldman Sachs Asset Management Funds Services Limited, qui est réglementé par la Banque centrale d’Irlande, ou par Goldman Sachs Asset Management B.V, qui est réglementé par l’Autorité néerlandaise des marchés financiers (AFM).

Pays de l’EEE (ex. Suède et Danemark) : Cette communication marketing est diffusée par Goldman Sachs Asset Management B.V., y compris par l’intermédiaire de ses succursales ("GSAM BV"). GSAM BV est agréée et réglementée par l’Autorité néerlandaise des marchés financiers (Autoriteit Financiële Markten, Vijzelgracht 50, 1017 HS Amsterdam, Pays-Bas) en tant que gestionnaire de fonds d’investissement alternatifs (« AIFM ») et gestionnaire d’organismes de placement collectif en valeurs mobilières (« OPCVM »). En vertu de son agrément en tant que gestionnaire de fonds d’investissement alternatifs, le gestionnaire est autorisé à fournir les services d’investissement suivants : (i) réception et transmission d’ordres portant sur des instruments financiers ; (ii) gestion de portefeuille ; et (iii) conseil en investissement. En vertu de sa licence de gestionnaire d’OPCVM, le gestionnaire est autorisé à fournir les services d’investissement (i) de gestion de portefeuille et (ii) de conseil en investissement. Des informations sur les droits des investisseurs et les mécanismes de recours collectif sont disponibles sur le site www.gsam.com/responsible-investing (section Politiques & Gouvernance). Le capital est soumis à des risques. Toute réclamation découlant des termes et conditions de la présente clause de non-responsabilité ou en rapport avec ceux-ci est régie par le droit néerlandais.

Danemark et Suède : Ce document est une promotion financière diffusée par Goldman Sachs Bank Europe SE, notamment via ses succursales autorisées ("GSBE"). GSBE est un établissement de crédit constitué en Allemagne et, dans le cadre du mécanisme de surveillance unique établi entre les États membres de l’Union européenne dont la monnaie officielle est l’euro, soumis au contrôle prudentiel direct de la Banque centrale européenne et, à d’autres égards, à la surveillance de l’autorité fédérale allemande de surveillance financière (Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufischt, BaFin) et de la Deutsche Bundesbank.

Suisse : Réservé aux investisseurs qualifiés uniquement. Document non destiné au grand public. Communication à caractère commercial. Ce document vous est fourni par Goldman Sachs Asset Management Schweiz Gmbh. Toute relation contractuelle future sera conclue avec des filiales de Goldman Sachs Asset Management Schweiz Gmbh domiciliées hors de Suisse. Nous tenons à vous rappeler que les systèmes juridiques et réglementaires étrangers (c.-à-d. non suisses) ne fourniront pas obligatoirement le même niveau de protection en termes de confidentialité client et de protection des données que celui garanti par le droit suisse.

Asie hors Japon : Veuillez noter que ni Goldman Sachs Asset Management (Hong Kong) Limited (« GSAMHK »), ni Goldman Sachs Asset Management (Singapore) Pte. Ltd. (numéro d’immatriculation : 201329851H) (« GSAMS »), ni aucune des entités intervenant dans le cadre des activités de Goldman Sachs Asset Management, qui fournissent ce document et ces informations ne possèdent de licence, d’autorisation ou d’enregistrement en Asie (sauf au Japon), sauf si elles exercent des activités (soumises aux réglementations locales en vigueur) dans et à partir des pays et territoires suivants : Hong Kong, Singapour, Inde et Chine. Ce document a été publié pour être utilisé à Hong Kong ou à partir de Hong Kong par Goldman Sachs Asset Management (Hong Kong) Limited, ou Singapour ou à partir de Singapour, par Goldman Sachs Asset Management (Singapore) Pte. Ltd. (numéro d’immatriculation : 201329851H).

Australie : Ce document est distribué par Goldman Sachs Asset Management Australia Pty Ltd, immatriculée sous le numéro ABN 41 006 099 681, AFSL 228948 (« GSAMA »), et est destiné à être consulté uniquement par des clients « wholesale » aux fins de l’article 761G de la loi australienne de 2001 sur les sociétés (Cth). En Australie, ce document ne doit pas être distribué à la clientèle des particuliers [au sens donné à ce terme dans la loi australienne de 2001 sur les sociétés (Cth)] ni au grand public. Ce document ne peut être reproduit ou distribué à quiconque sans le consentement préalable de GSAMA. Si le présent document contenait une déclaration pouvant être considérée comme un conseil en produits financiers en Australie au regard de la loi australienne de 2001 sur les sociétés (Cth), ce conseil serait destiné au seul destinataire du présent document, à savoir un client de gros au sens de la loi australienne de 2001 sur les sociétés (Cth). Tout conseil figurant dans le présent document provient de l’une ou l’autre des entités suivantes. Elles sont exemptées de l’obligation de détenir une licence de services financiers australienne en vertu de la loi australienne sur les sociétés (Corporations Act) et ne détiennent donc aucune licence de services financiers australienne, et sont régies par les lois respectives applicables à leurs juridictions, qui diffèrent des lois australiennes. Tout service financier fourni à quiconque par ces entités en distribuant ce document en Australie est fourni en vertu des Ordonnances relatives aux classe ASIC et aux instruments ASIC respectives mentionnées ci-dessous.

* Goldman Sachs Asset Management, LP (GSAMLP), Goldman Sachs & Co. LLC (GSCo), conformément à l’ASIC Class Order 03/1100 ; réglementé par la US Securities and Exchange Commission en vertu des lois américaines.

* Goldman Sachs Asset Management International (GSAMI), Goldman Sachs International (GSI), conformément à l’ASIC Class Order 03/1099 ; réglementé par la Financial Conduct Authority ; GSI est également autorisé par la Prudential Regulation Authority, et les deux entités sont soumises à la législation britannique.

* Goldman Sachs Asset Management (Singapore) Pte. Ltd. (GSAMS), conformément à l’Ordonnance sur les classes ASIC 03/1102 ; réglementée par l’Autorité monétaire de Singapour en vertu des lois singapouriennes.

* Goldman Sachs Asset Management (Hong Kong) Limited (GSAMHK), conformément à l’ASIC Class Order 03/1103 et Goldman Sachs (Asia) LLC (GSALLC), conformément à l’ASIC Instrument 04/0250 ; réglementé par la Securities and Futures Commission de Hong Kong en vertu des lois de Hong Kong.

Aucune offre pour obtenir de quelconques intérêts dans un fonds de placement ou un produit financier ne vous est faite dans le présent document. Si des intérêts ou des produits financiers deviennent disponibles à l’avenir, l’offre pourrait être préparée par GSAMA conformément à l’article 911A(2)(b) de la loi sur les sociétés. GSAMA est titulaire de la licence australienne de prestation de services financiers n° 228948. Toute offre ne sera faite que dans des circonstances où la divulgation n’est pas requise en vertu de l’article 6D.2 de la loi sur les sociétés ou une déclaration de divulgation du produit n’est pas requise en vertu de l’article 7.9 de la loi sur les sociétés (selon le cas).

Canada : Ce document a été communiqué au Canada par Goldman Sachs Asset Management LP, qui est inscrit à titre de gestionnaire de portefeuille en vertu des lois sur les valeurs mobilières en vigueur dans toutes les provinces du Canada et en tant que gestionnaire d’opérations sur matières premières en vertu de la loi sur les contrats à terme sur les matières premières de l’Ontario et en tant que conseiller en produits dérivés en vertu de la loi sur les produits dérivés du Québec. Goldman Sachs Asset Management LP n’est pas inscrite en vue de la prestation de services de conseil en investissement ou de gestion de portefeuille de contrats à terme ou de contrats d’options négociés en bourse au Manitoba, et elle ne propose pas de fournir ces services de conseil en investissement ou de gestion de portefeuille au Manitoba dans le cadre de la publication de ce document.

Japon :Le présent document a été publié ou approuvé au Japon, en vue de son utilisation par les investisseurs professionnels tels que définis à l’article 2, alinéa 31, de la loi japonaise sur les instruments financiers et le change (Financial Instruments and Exchange Law, « FIEL »). En outre, toute description de stratégies ou de fonds d’investissement en tant qu’organismes de placement collectif en vertu de l’article 2, alinéa (2), point 5 ou point 6 de la loi FIEL n’a été approuvée que pour les investisseurs institutionnels qualifiés définis à l’article 10 de l’ordonnance du Cabinet Office sur les définitions en vertu de l’article 2 de la loi FIEL.

Colombie : Esta presentación no tiene el propósito o el efecto de iniciar, directa o indirectamente, la adquisición de un producto a prestación de un servicio por parte de Goldman Sachs Asset Management a residentes colombianos. Los productos y/o servicios de Goldman Sachs Asset Management no podrán ser ofrecidos ni promocionados en Colombia o a residentes Colombianos a menos que dicha oferta y promoción se lleve a cabo en cumplimiento del Decreto 2555 de 2010 y las otras reglas y regulaciones aplicables en materia de promoción de productos y/o servicios financieros y /o del mercado de valores en Colombia o a residentes colombianos.

Al recibir esta presentación, y en caso que se decida contactar a Goldman Sachs Asset Management, cada destinatario residente en Colombia reconoce y acepta que ha contactado a Goldman Sachs Asset Management por su propia iniciativa y no como resultado de cualquier promoción o publicidad por parte de Goldman Sachs Asset Management o cualquiera de sus agentes o representantes. Los residentes colombianos reconocen que (1) la recepción de esta presentación no constituye una solicitud de los productos y/o servicios de Goldman Sachs Asset Management, y (2) que no están recibiendo ninguna oferta o promoción directa o indirecta de productos y/o servicios financieros y/o del mercado de valores por parte de Goldman Sachs Asset Management.

Esta presentación es estrictamente privada y confidencial, y no podrá ser reproducida o utilizada para cualquier propósito diferente a la evaluación de una inversión potencial en los productos de Goldman Sachs Asset Management o la contratación de sus servicios por parte del destinatario de esta presentación, no podrá ser proporcionada a una persona diferente del destinatario de esta presentación.

Bahreïn : DOCUMENT DESTINÉ EXCLUSIVEMENT À CERTAINS TYPES DE CLIENTÈLES – NE PEUT ÊTRE DISTRIBUÉ PAR AILLEURS
Ce document n’a pas été vérifié par la Banque centrale de Bahreïn (CBB) et cette dernière n’assume aucune responsabilité quant à l’exactitude des déclarations ou des informations qui y figurent, ni quant à la performance des titres ou des investissements associés. De plus, la CBB n’assume aucune responsabilité envers quiconque pour les dommages ou les pertes résultant de la confiance accordée aux déclarations ou aux informations contenues dans le présent document. Ce document ne sera pas publié, transmis ou mis à la disposition du grand public.

Israël : DOCUMENT DESTINÉ EXCLUSIVEMENT À CERTAINS TYPES DE CLIENTÈLES – NE PEUT ÊTRE DISTRIBUÉ PAR AILLEURS
Ce document n’a pas été et ne sera pas enregistré, examiné ou approuvé par l’Israel Securities Authority (« ISA », l’autorité israélienne de réglementation des valeurs mobilières). Ce document n’est pas destiné à la circulation générale en Israël et ne peut être reproduit ou utilisé à aucune autre fin. Goldman Sachs Asset Management International n’est pas autorisée à fournir des services de conseil en investissement ou de gestion en Israël.

Koweït : DOCUMENT DESTINÉ EXCLUSIVEMENT À CERTAINS TYPES DE CLIENTÈLES – NE PEUT ÊTRE DISTRIBUÉ PAR AILLEURS
Les investissements décrits dans le présent document n’ont pas été et ne seront pas enregistrés, autorisés ou approuvés pour une offre, une commercialisation ou une vente dans l’État du Koweït en vertu de la Loi n°31 de 1990 et de la Loi n°7 de 2010, ni par l’Autorité koweïtienne des marchés de capitaux ou toute autre agence gouvernementale koweïtienne pertinente, et ne seront ni proposés ni vendus dans l’État du Koweït, sauf conformément à ce qui précède. Aucune offre privée ou publique n’est faite dans l’État du Koweït et aucun accord relatif à la vente de tels investissements ne sera conclu dans

l’État du Koweït. Aucune activité de commercialisation, de sollicitation ou d’incitation n’est utilisée pour offrir ou commercialiser de tels investissements dans l’État du Koweït.

Oman : DOCUMENT DESTINÉ EXCLUSIVEMENT À CERTAINS TYPES DE CLIENTÈLES – NE PEUT ÊTRE DISTRIBUÉ PAR AILLEURS
L’Autorité des marchés de capitaux du Sultanat d’Oman (la "« CMA »") décline toute responsabilité quant à l’exactitude ou à la pertinence des informations figurant dans le présent document, ou quant au caractère approprié ou non des services mentionnés dans le présent document pour un investisseur potentiel. En outre, la CMA n’est responsable d’aucun(e) dommage ou perte résultant de la confiance accordée au présent document.

Qatar : DOCUMENT DESTINÉ EXCLUSIVEMENT À CERTAINS TYPES DE CLIENTÈLES – NE PEUT ÊTRE DISTRIBUÉ PAR AILLEURS
Ce document n’a pas été, et ne sera pas, enregistré auprès de l’Autorité des marchés financiers du Qatar, de l’Autorité de réglementation du centre financier du Qatar ou de la Banque centrale du Qatar ni examiné ou approuvé par celles-ci, et ne peut être rendu public. Il n’est pas destiné à être diffusé au grand public au Qatar et ne peut être reproduit ou utilisé à d’autres fins.

Arabie saoudite : DOCUMENT DESTINÉ EXCLUSIVEMENT À CERTAINS TYPES DE CLIENTÈLES – NE PEUT ÊTRE DISTRIBUÉ PAR AILLEURS
L’Autorité des marchés de capitaux ne fournit aucune garantie quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité du présent document et décline expressément toute responsabilité en cas de perte découlant d’une quelconque partie du présent document ou encourue sur la foi de celui-ci. Si vous ne comprenez pas le contenu du présent document, vous devez consulter un conseiller financier agréé.

DOCUMENT DESTINÉ EXCLUSIVEMENT À CERTAINS TYPES DE CLIENTÈLES – NE PEUT ÊTRE DISTRIBUÉ PAR AILLEURS

Ces documents vous sont présentés par Goldman Sachs Saudi Arabia Company (« "GSSA" »). GSSA est agréée et réglementée par l’Autorité des marchés de capitaux (la « CMA ») du royaume d’Arabie saoudite. GSSA est soumise aux réglementations et directives applicables de la CMA, dont les détails peuvent être consultés sur le site Internet de la CMA à l’adresse www.cma.org.sa.

La CMA ne fournit aucune garantie quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité du présent document et décline expressément toute responsabilité en cas de perte découlant d’une quelconque partie du présent document ou encourue sur la foi de celui-ci. Si vous ne comprenez pas le contenu du présent document, vous devez consulter un conseiller financier agréé.

Émirats arabes unis : DOCUMENT DESTINÉ EXCLUSIVEMENT À CERTAINS TYPES DE CLIENTÈLES – NE PEUT ÊTRE DISTRIBUÉ PAR AILLEURS. Le présent document n’a pas été soumis à la Banque centrale des Émirats arabes unis ni approuvé par celle-ci ni par l’Autorité des titres et des matières premières. Si vous ne comprenez pas le contenu de ce document, vous devez consulter un conseiller financier.

Afrique du Sud : Goldman Sachs Asset Management International est agréée par le Financial Services Board d’Afrique du Sud en tant que prestataire de services financiers

Jordanie : Le document n’a pas été présenté à la Commission jordanienne des valeurs mobilières ou au Conseil de réglementation des transactions sur les marchés étrangers et n’a pas été agréé par ces organismes.

Indices de référence

Les indices ne sont pas gérés. Les performances de l’indice tiennent compte du réinvestissement de tous les revenus ou dividendes, le cas échéant ; en revanche, les commissions et frais susceptibles de réduire les performances n’en sont pas déduits. Les investisseurs ne peuvent pas investir directement dans les indices.

Les indices mentionnés dans ce document ont été sélectionnés parce qu’ils sont bien connus et facilement reconnaissables par les investisseurs, et parce qu’ils correspondent aux indices que le gestionnaire de portefeuille considère, en partie sur la base des pratiques du secteur, comme susceptibles de constituer une référence permettant d’évaluer l’investissement ou le marché global décrit dans ce document. L’exclusion des hedge funds liquidés ou clôturés se justifie du fait que chaque indice a généralement tendance à surestimer la performance des hedge funds.

Indices des secteurs à spread

Obligations d’entreprise IG américaines : Indice ICE BofAML US Corporate

Obligations d’entreprise HY américaines : Indice ICE BofAML US Corporate High Yield

Obligations d’entreprise IG - Monde : Indice ICE BofAML Euro Corporate

Obligations HY européennes : Indice ICE BofAML Euro High Yield

ABS : Indice ICE BofAML US Fixed Rate Asset-Backed Securities

MBS : Indice ICE BofAML US Agency Mortgage-Backed Securities

CMBS : Indice ICE BofAML US Fixed Rate Commercial Mortgage-Backed Securities

Dette extérieure émergente : Indice J.P. Morgan, EMBI Global Diversified Face Constrained

Indices relatifs aux performances totales :

Bloomberg Global Aggregate Value Unhedged USD

Bloomberg US Aggregate Unhedged USD

Bloomberg Global Aggregate Government-Related Unhedged USD

Bloomberg US Treasury Total Return Unhedged USD

ICE BofAML German Government (Local Currency) EUR

ICE BofAML UK Gilt (Local Currency) GBP

ICE BofAML Japan Government Index (Local Currency), JPY

J.P. Morgan Cash 3 Month USD

Bloomberg US Corporate Unhedged USD

Bloomberg US Corporate High Yield Unhedged USD

Markit iBoxx USD Leveraged Loans Total Return Index

ICE BofAML Euro Corporate EUR

ICE BofAML Euro High Yield EUR

Bloomberg US MBS Unhedged USD

Bloomberg US Agg ABS Unhedged USD

ICE BofAML US Fixed Rate Agency CMBS USD

Bloomberg Municipal Bond Unhedged USD

J.P. Morgan EMBI Global Diversified Face Constrained USD

Bloomberg EM Local Currency Government Unhedged USD

J.P. Morgan CEMBI Diversified USD

ICE BofAML Green Bond (Local Currency)

Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures, qui sont susceptibles de varier.La valeur des investissements et les revenus générés par les investissements seront amenés à fluctuer et pourraient tout aussi bien diminuer qu’augmenter. Une dépréciation du principal est possible.

Abréviations : Réserve fédérale américaine (Fed), Banque centrale européenne (BCE), Banque d’Angleterre (BoE), Banque du Japon (BoJ), Banque nationale suisse (BNS), Banque centrale de Suède (Riksbank), Banque centrale de Nouvelle-Zélande (RBNZ), Banque centrale de Norvège (Norges Bank) Banque du Canada (BoC), Banque centrale d’Australie (RBA), Assouplissement quantitatif (QE), Resserrement quantitatif (QT), Pandemic Emergency Purchase Program (PEPP), Indice des prix à la consommation (IPC), Indice des prix à la production (IPP), Marchés développés (MD), Marchés émergents (ME), emprunts d’État japonais (JGB).

Date de première utilisation : 16 avril 2024 365393-OTU-2005793, 371629-OTU-2032600