05102022

Retour

Capital investissement

NextStage est très positif sur l'avenir du private equity

privateequity

Après une année 2021 très dynamique pour la société de capital investissement, son associé-fondateur, Jean-David Haas, estime que son marché n’en a pas fini de démontrer sa pertinence et son potentiel de hausse parmi toutes les classes d’actifs.

Le private equity a indéniablement le vent en poupe depuis plusieurs années. Comme en témoigne la multiplication des offres intégrant cette classe d’actifs dans l’assurance vie ou les fonds thématiques. C’est bien sur cette vague que surfe la société de capital investissement NextStage. Celle-ci vient d’ailleurs d’enregistrer, comme ses homologues, une année record tant en termes de levées de fonds, que de cessions et d’investissements.

« Nos sorties nous ont permis de faire 3,4 fois la mise et d’offrir un TRI de 33%. Même si le marché est aujourd’hui assez cher, il est toujours possible de trouver de belles opportunités. Nous sortons, certes, parfois de nos zones de confort en matière de prix, mais nous nous y retrouverons sur une durée de détention plus longue», assure Jean-David Haas, associé-fondateur chez NextStage qui reconnaît que la récente période a été parfois compliquée à gérer, surtout pour les entreprises concernées au premier chef par les fermetures ou les restrictions. Elle a été l’occasion d’accompagner les plus fragiles et de mettre en place des stratégies agiles.

NextStage développe aujourd’hui pour les particuliers trois types d’offres. Des FCPI classiques, des fonds dédiés à l’assurance vie et la retraite (avec notamment Axa, Generali et SwissLife comme distributeurs) et des fonds de réemploi (150 OB ter) qui rencontrent un succès croissant depuis plusieurs mois. « Ces fonds sont une excellente chose pour nos entrepreneurs et les entreprises françaises. C’est une aubaine au service des PME et de l’emploi en France, au même titre que les fonds retraite qui vont drainer des capitaux longs pour notre industrie », ajoute Jean-David Haas.

Pour l’année en cours, ce spécialiste de l’investissement dans les entreprises non cotées est plutôt optimiste. « Comment ne pas l’être au contact d’entrepreneurs aussi talentueux ? » Il envisage de porter toute son attention sur les entreprises innovantes dans le domaine du digital mais aussi sur les sociétés de santé orientées sur la data. Il vient notamment de prendre une participation dans Eurobio, spécialiste du diagnostic médical qui vient de profiter de la manne des tests. Il a ainsi vu sa rentabilité passer de 10 à 100 M€ !

« Notre rôle est ici d’aider l’entreprise à gérer cette croissance fulgurante et à calibrer son développement en France comme à l’international ». NextStage a prévu de réaliser au moins 7 nouveaux investissements cette année pour l’équivalent de 150 M€. Plusieurs sorties sont également en préparations.

« Notre véhicule long terme nous permet de conserver nos participations aussi longtemps que nous le souhaitons, contrairement aux fonds classiques. C’est une grande richesse pour nous et nos entreprises en portefeuille », analyse Jean-David Haas.

PBB