10122018

Retour Vous êtes ici : Accueil Assurance vie Epargne des Français : sur quels produits financiers et à quel âge ?

Error in function loadImage: The image could not be loaded.

Error in function redimToSize: The original image has not been loaded.

Error in function saveImage: There is no processed image to save.

Assurance vie

Epargne des Français : sur quels produits financiers et à quel âge ?

Dans son mensuel, le Cercle de l’épargne s’est livré à une analyse sur la détention des différents produits d’épargne selon l’âge des épargnants. A chaque génération, son épargne…

Qui sont les épargnants français ? C’est à cette question qu’a voulu répondre le Cercle de l’épargne, centre indépendant d’études et d’information sur l’épargne dirigé par Philippe Crevel. Dans son mensuel de janvier, il nous livre un tableau intéressant du patrimoine des Français en le décortiquant selon la tranche d’âge.

Fin 2016, le patrimoine net des ménages français s’élevait à 11 145 Md€, en hausse + 3,2% sur un an. Dans le détail, l’ensemble du patrimoine immobilier (actifs non financiers) des ménages représentait 61% de leur patrimoine total, en hausse de + 3,2%. Le patrimoine financier des ménages (le tiers restant) s’est accru de +3,1%*. 

Les 60-69 ans au zénith de l’épargne
Sans surprise, les 60-69 ans disposent du patrimoine net moyen (crédit immobilier déduit) le plus important avec 340 600 € (211 800 € de patrimoine médian) quand celui des moins de 30 ans est inférieur à 50 000 € (14 100 € de patrimoine médian). Les plus de 70 ans disposent d’un patrimoine net moyen et médian s’élevant à 286 000 € et 157 000 € qui décline après 75 ans du fait des donations ou charges induites par la dépendance. En toute logique, le poids de l’immobilier est plus faible chez les moins de 30 ans (53 %) et atteint un maximum chez les 30/39 ans (67,2 %) où l’effort est mis sur l’accession à la propriété, réduisant les capacités à investir dans d’autres produits d’épargne.

L'épargne réglementée pour les 30-39 ans
Plus de quatre ménages sur cinq disposent d’au moins un produit d’épargne défiscalisé : Livret A, LDDS, Livret Jeune ou Livret d’Épargne Populaire. Ce sont les moins de 30 ans et les 30-39 ans qui détiennent la plus grande proportion de livrets (plus de 89%). Les épargnants plus âgés aux patrimoines plus élevés délaissent légèrement cette épargne réglementée peu rémunérés au profit d’autres placements comme l’assurance vie.

Le PEL décline chez les plus âgés…
Près de 32 % des ménages possèdent un compte ou un plan d’épargne logement, taux qui monte à 37 % chez les 30 à 39 ans : « La trentaine est la décennie de l’accession à la propriété », souligne le Cercle de l’épargne. Mais il est détenu par seulement 31,1% des 60-69 ans (31,1%) et à peine 20,33% des plus de 70 ans. 

… qui préfèrent l’assurance vie
En revanche, l’assurance vie est le produit phare des plus de 60 ans. Si en moyenne 36,2%, des ménages détient au moins un contrat, ce taux monte à 41,8 % des ménages dont le membre de référence a plus de 60 ans et 42,7% des 70 ans et plus. 

Les valeurs mobilières aux oubliettes toute génération confondues
En moyenne, moins d’un ménage sur cinq (16,2%) détient des valeurs mobilières (obligations ou actions). Cette part monte à 18,4% dans les tranches 40-49 ans et 60-69 ans. « Le durcissement de la fiscalité des comptes titres en 2012 et l’aversion traditionnelle aux risques peuvent expliquer ce résultat », selon le Cercle de l’épargne qui indique que « L’introduction du Prélèvement Forfaitaire Unique (flat tax de 30%, ndlr) pourrait légèrement changer la donne ».

L’épargne salariale : les quadras en tête
Dans l’ensemble 14,2% des ménages français détiennent un produit d’épargne salariale qui est d’ailleurs parfois la seule épargne chez les ouvriers-employés des grandes entreprises. La détention d'épargne salariale culmine entre 40 et 49 ans, plus de 22 % des ménages ayant accès à au moins un produit d’épargne salariale (intéressement, participation, PEE, Perco) contre 21,2% chez les 30-39 ans et 19,6% chez les 50-59 ans. 

L’épargne retraite surreprésentée chez les 40/60 ans
En moyenne, 16,3% des ménages détiennent un produit d’épargne retraite, mais se concentre sur les 40/60 ans, tranche d’âge qui a généralement remboursé le crédit sur la résidence principale.

Les comptes courants pour les jeunes
Le poids relatif des comptes courants dans le patrimoine est plus important chez les moins de 30 ans que pour les autres générations, leur taux d’épargne et d’équipement en produits financiers étant faible. Il s’élève à 8% de leur patrimoine contre moins de 3% chez les 50-59 ans mais cela remonte à 4% chez les plus de 70 ans.
Carole Molé-Genlis

*En 2016, l’Insee ayant modifié sa méthode de comptabilisation de l’assurance vie désormais évaluée en valeur de marché du fait de Solvabilité 2, le patrimoine des Français en assurance vie augmente de +15,3 %. En neutralisant l’impact de ce changement de méthode, l’augmentation des actifs des ménages en assurance vie a été de 3,1 %, comme celle du total de leurs actifs financiers.

Attachments:
File File size
Download this file (MENSUEL-DU-CERCLE-DE-LEPARGNE-N°45-JANVIER-2018.pdf)Mensuel janvier 2018 Cercle de l'épargne 2086 kB