10082022

Retour

Actualité des sociétés

La CNCGP se désolidarise du sommet BFM Patrimoine

sommetbfm

BFM Business vient d’indiquer à la CNCGP qu’elle ne serait plus rémunérée en tant que co-fondatrice du sommet BFM Patrimoine. Julien Séraqui a immédiatement réagi en annulant sa participation à l’événement et en rétablissant son congrès annuel qui aura lieu le même jour que le sommet.

Le torchon brûle entre BFM Business (groupe Altice Media) et la CNCGP dirigée par Julien Séraqui. Le groupe de médias a effectivement informé l’association qu’elle ne serait plus rémunérée comme co-fondatrice du Sommet BFM Patrimoine.

« Suite à cette décision unilatérale de BFM Business, la Chambre a décidé de ne pas participer à la prochaine édition du Sommet BFM Patrimoine et de rétablir le Congrès de la CNCGP : Nous regrettons cette décision unilatérale de BFM Business car ce grand rendez-vous de place réunissait adhérents et partenaires, pour la plus grande satisfaction de tous. », a indiqué Julien Séraqui.

Le Sommet BFM Patrimoine, co-fondé par la CNCGP et BFM Business, avait été lancé en fin d’année 2018, puis reconduit en 2019. Pour des raisons liées à la crise sanitaire, l’édition 2020 avait dû être reportée en novembre 2021. En début d'année 2022, un accord de principe entre les fondateurs avait incité la Chambre à organiser son Assemblée générale le 20 juin, soit la veille du Sommet.

Les frais déjà engagés pour la tenue de l’Assemblée générale et de la soirée qui suit ne permettent pas de modifier la date de ces deux événements, précise la Chambre, qui est donc maintenue le 20 juin. De la sorte, comme le précise le communiqué de la CNCGP, le Congrès de l’association est fixé au 21 juin 2022 et ne sera plus associé au Sommet BFM Patrimoine.

PBB