29022024

Retour

Loi de finances

L’ACPR lance l’alerte sur des livrets d’épargne frauduleux

escroc - arnaque - fishing

Les escrocs se font passer pour les établissements Revolut, Barclays ou Boursorama.

 

 

Revolut, Barclays ou Boursorama. Ces noms de banque doivent susciter la vigilance du public qui se verrait offrir de souscrire à un livret d’épargne en ligne. Des escrocs ont diffusé des publicités sur des sites ou réseaux sociaux, proposant des placements à des taux supérieurs à ceux du marché.

Une fois hameçonnées, les victimes sont souvent invitées à effectuer des virements sur des comptes ouverts auprès de ces établissements. Les margoulins crédibilisent ainsi leur démarche avant d’inciter à souscrire les faux placements.

« Avant de répondre à une offre, il est également prudent de vous assurer que votre interlocuteur est bien employé par la société à laquelle il se réfère (en effectuant, par exemple, un contre-appel au siège de cette société en ayant trouvé son numéro sur son site officiel) », prévient l’ACPR.

La liste complète des courriels et sites usurpant l’identité des trois établissements bancaires est disponible sur le site de l’ACPR. Le gendarme financier tient également des listes noires à consulter en cas de doute sur la licéité des offres ou interlocuteurs.