22062018

Retour Vous êtes ici : Accueil Banque/CGP Gestion de patrimoine : les 4 700 cabinets de CIF sous la loupe de l'AMF

Error in function loadImage: The image could not be loaded.

Error in function redimToSize: The original image has not been loaded.

Error in function saveImage: There is no processed image to save.

Banque

Gestion de patrimoine : les 4 700 cabinets de CIF sous la loupe de l'AMF

Une étude de l’AMF publiée fin 2017 passe au crible l’activité des conseillers en investissement financier (CIF) : chiffre d’affaires, effectifs, offre, concentration, etc. Et révèle quelques surprises…

Selon l’étude annuelle de l’AMF sur l’activité 2016 des conseillers en investissements financiers (CIF) publiée le 22 décembre 2017, on dénombre 4 682 cabinets CIF.
Ils ont réalisé au total 2,6 Md€ de chiffres d’affaires (en incluant toutes les activités réalisées sous les différents statuts : intermédiaire en assurance, en banque, transaction immobilière mais aussi fusion-acquisition et haut de bilan). La seule activité « CIF » accapare tout de même 30% de l’activité soit 785 M€.

Le chiffre d’affaires des CIF explose  

Ce chiffre d’affaires global des cabinets CIF fait un bond spectaculaire de 83% entre 2015 et 2016. Celui correspondant à l’activité CIF pure de +22%. Cela « provient essentiellement des acteurs les plus importants, puisqu’une progression de près de 330 M€ (soit 83% de la hausse) est constatée au sein des 25 premiers acteurs », et l’AMF relève l’arrivée de « trois cabinets importants qui n’étaient pas présents dans le périmètre d’étude 2016 (impact + 221 M€) ».

Malgré leur nombre important, l’étude met en avant une très forte concentration : les 50 premiers cabinets réalisent la moitié du chiffre d’affaires ! Les 500 suivants un quart du chiffre d’affaires et le quart restants est réalisé par une myriade de petits cabinets.

Selon l’AMF, 83% des cabinets rentrent dans la catégorie CIG CGP, les autres se répartissant entre les CIF haut de bilan (qui devraient être moins nombreux à l’avenir puisque l’activité de haut de bilan pourra être exercée par des non CIF). En zoomant sur les CIF CGP, on constate d’abord une très légère croissance en nombre : « Au titre de la présente campagne, 4 059 cabinets se sont déclarés CIF CGP (3 985 lors de l’exercice précédent) », selon l’AMF. Parmi ceux-ci 27% déclarent appartenir à un groupement ou un réseau. 

393 000 € de chiffre d'affaires moyen en 2016

En revanche, la hausse d’activité globale est plus conséquente : + 5% au total à 1,59 Md€. Le chiffre d’affaires moyen par cabinet de CIF CGP est de 393 000 € (381 en 2015). Mais la différence entre les gros cabinets et les petits est considérable : le plus gros cabinet réalise à lui seul un tiers du chiffre d’affaires CIF. De même, sur les 30,5 Md€ d’encours conseillés, les 30 premiers acteurs en accaparent la moitié.

La rémunération des CIF CGP est principalement constituée de rétrocessions de droits d’entrée (56% du CA CIF total déclaré) et de frais de gestion annuels (35 %), le solde relevant des honoraires facturés aux clients.Par ailleurs, les acteurs ont déclaré au total une collecte de 7,8 Md€ en 2016. L’AMF a calculé que les taux de rétrocessions moyens s’élèvent pour les droits d’entrée à 3,08% et les frais de gestion à 0,51% (respectivement 3,57% et 0,47% en 2015).

CMG

Chiffres clés 2016 des CIF CGP (hors haut de bilan et conseils aux institutionnels).
. Nombre de cabinets : 4 059 
. Encours conseillés : 30,5 Md€
. Collecte : 7,8 Md€
. Chiffre d’affaires total : 1,59 Md€ 
. Chiffre d’affaires moyen : 393 000 € 
. Répartition du chiffre d’affaires : droits d’entrée 56%, frais de gestion : 35%, honoraires : 9%
. Taux moyen des rétrocessions : droits d’entrée 3,08%, frais de gestion : 0,51%
Attachments:
File File size
Download this file (Les données d'activité 2016 des conseillers en investissements financiers (1).pdf)étude AMF CIF 2017 320 kB