15062024

Retour

Actualité des sociétés

Le comportement des investisseurs diffère selon les pays

Une étude du Deutsche Asset & Wealth Management Global Finance Institute compare les entrées et sorties de fonds de placement dans plus de 35 pays.

Rédigée par le professeur Thorsten Hens de l'université de Zurich, l’analyse s’intéresse au moment auquel s’achètent ou se vendent des parts de fonds de placement. Or on apprend que celui-ci « dépend très précisément de la psychologie des investisseurs ». L’auteur révèle que, dans seulement quelques pays comme le Luxembourg ou l’Irlande, ces flux émanent de particularités telles qu’une réglementation spécifique favorable par exemple. Dans tous les autres pays, ces mouvements de capitaux peuvent être expliqués par la finance comportementale.

L’étude constate que des baisses de cours de 10 % mènent à des émotions bien plus fortes que des hausses de 10 %. Et les investisseurs les plus averses au risque sont ceux des pays asiatiques tels que Hong Kong, la Thaïlande ou la Corée du Sud. D’autres, à l’inverse, vont attendre beaucoup plus longtemps avant de modifier leur comportement. Ainsi, les Allemands, les Suédois, les Néerlandais ou encore les Suisses se montrent plus « patients » face à de telles situations.