22062024

Retour

Actualité des sociétés

La SEC approuve les ETF basés sur l’Ethereum


ethereumAprès les ETF basés sur le Bitcoin en janvier, c’est au tour du deuxième crypoactif par la taille des encours d’être autorisé pour des produits indiciels par le gendarme financier américain. Les dossiers validés concernent les mêmes mastodontes de la finance.

 

 

 

  

Fin du suspens. La Securities and Exchange Commission (SEC) a validé le 23 mai les ETF Ethereum (ETH) au comptant. Dans la liste des lauréats, on retrouve les noms qui avaient déjà vu leur demande d’ETF Bitcoin (BTC) approuvé par le gendarme financier américain en janvier : BlackRock, Fidelity, Grayscale, VanEck, Franklin Templeton, Ark/21Shares et Invesco/Galaxy.

Un flou artistique a entouré l’approbation jusqu’à la dernière minute et donné des sueurs froides aux investisseurs qui craignaient une baisse du cours en cas de refus de la SEC. La commission voulait initialement classer les ETH comme titres financiers (securities), avant de se raviser et de classer l’ETF ETH Spot comme « fonds basé sur une commodity » (financements liés aux matières premières).

La commercialisation des ETF ETH ne se fera pas dans l’immédiat, un deuxième enregistrement administratif auprès de la SEC étant préalable à leur mise en place. Il reste à voir si les véhicules bénéficieront du même succès auprès des épargnants que les ETF Bitcoin, qui ont récolté 13 Md$ depuis leur mise sur le marché en janvier.

L’ETH est le deuxième cryptoactif par le montant de ses encours, estimés à plus de 455 Md$. La validation de la SEC ne lui a pour le moment pas profité, puisqu’un ETH s’échange à l’heure où nous écrivons ces lignes à environ 150 $ de moins qu’avant l’annonce.