22052024

Retour

Actualité des sociétés

Gestion d’actifs : hausse des encours en 2023


Capture décran 2024 04 08 à 12.36.10

Les encours sous gestion ont l’an dernier progressé de 6 %, à plus de 4.600 Md€. Depuis 2008, leur taux de croissance annualisé est de + 4,2 %. C’est, notamment, ce qui ressort d’une récente étude de l’AFG.

Selon l’Association française de la gestion financière, les encours globaux sous gestion en France – mandats et OPC – sont en hausse annuelle de 6 % et s’établissent à 4.630 Md€. Depuis la crise de 2008, le taux de croissance des encours gérés s’inscrit au niveau « élevé » de 4,2 %.

« L’encours des OPC de droit français, font observer les responsables du Département des études économiques de l’AFG, atteint 2.279 Md€, en hausse de 8 % en 2023. Plus en détail, l’encours des 3.092 OPCVM (UCITS) s’élève à 916 Md€ et celui des 7.700 FIA [fonds d’investissement alternatifs], à 1.363 Md€ (+ 6,9 %).

L’encours des OPC de droit français SFDR atteint 1.277 Md€, en hausse de 14,3 %. L’encours des OPC relevant de l’Article 8 s’élève à 1.213 Md€ (+ 16,2 %) et celui des OPC catégorisés Article 9 atteint 64 Md€ (– 12,5 %). »

20.720 Md€ d’encours en Europe !

Les souscriptions nettes de l’année écoulée des catégories d’OPC de droit français monétaires et obligataires sont positives, à hauteur de 56,8 Md€. Les OPC actions et diversifiés font face à des rachats, à concurrence de 40,9 Md€. En fin d’exercice, le nombre de sociétés de gestion de portefeuille (SGP), lui, se stabilise à 700, dont 16 gérant chacune plus de 50 Md€.

La dynamique de création a ralenti, avec 23 nouvelles entités, soit le niveau le plus bas enregistré en un an.

En parallèle, les experts de l’AFG ont constaté un mouvement de consolidation et de rapprochement de SGP entrepreneuriales ou de filiales de groupes financiers. En termes de gestion financière (fonds et mandats), les SGP tricolores occupent la première place de l’Union européenne, avec une part de marché estimée à 31 %, devant l’Allemagne (24 % pour les fonds et 18 % pour les mandats). Elles sont, en outre, leaders en Europe de la gestion de fonds ESG, selon la réglementation SFDR, avec une part de marché de 30 %.

« Au niveau européen, à fin 2023, l’encours des fonds dépasse les 20.720 Md€ (13.180 Md€ pour les OPCVM et 7.540 Md€ pour les FIA), en hausse de 8,5 % sur un an, contre un recul de 12,8 % en 2022, précisent les responsables de l’AFG. La collecte nette est positive pour les OPC de taux (monétaires et obligataires), à 308 Md€, et négative pour les fonds actions et diversifiés, les sorties étant de 80 Md€ supérieures aux entrées. L’encours des OPC de droit étranger gérés en France par près de 150 SGP approche les 880 Md€ (soit un triplement des encours en 10 ans). »

S’agissant de la domiciliation, la part de marché de la France est de 6,9 % pour les OPCVM (derrière le Luxembourg et l’Irlande) et de 18 % pour les FIA (derrière l’Allemagne). Enfin, les ETF domiciliés en Europe ont, l’an dernier, collecté 154 Md€ (101 Md€ pour les actions et 53 Md€ pour les obligations).

 

ML