22052024

Retour

Actualité des sociétés

123 IM restructure son capital pour aller plus vite


privateequityLa société de gestion spécialisée dans le private equity fait entrer trois family offices à hauteur de 25%. Avec pour objectif d’accélérer ses projets de développement, à l’heure où l’investissement dans le non coté n’a jamais été aussi plébiscité.

Il y a ceux qui souhaitent se fondre dans de plus grandes structures pour accélérer leur développement et il y a ceux qui souhaitent, coute que coute, préserver leur indépendance tout en se donnant les moyens d’aborder de nouveaux défis de croissance. C’est ce qu’a choisi 123 IM et son président fondateur, Xavier Anthonioz. La société de gestion spécialisée dans le capital investissement et les actifs réels vient en effet de négocier l’entrée à son capital de plusieurs family offices à hauteur de 25% en remplacement d’actionnaires dormants qui souhaitaient sortir.

Celeste Management (famille Louis-Dreyfus) et Spice Capital, investisseurs familiaux de long terme très investis dans le capital-investissement, aux côtés de quelques entrepreneurs français menés par Jean-Philippe Cartier (H8 Invest), font ainsi leur entrée chez 123 IM aux côtés du management qui ne détient plus que 65 % du capital, permettant ainsi à une nouvelle génération d’associés de s’inscrire dans la durée, et d’ouvrir de nouvelles opportunités.

 Ce sera surtout l’occasion pour cette entreprise créée en 2000 de conserver son indépendance et de continuer à travailler avec tout le monde, ce qu’elle n’aurait pas pu faire si elle s’était mise sous la coupe d’un Cyrus ou Laplace. Sachant que 123 IM préfère prendre les habits d’un consolidateur que d’un consolidé. Dans quelle direction souhaite aujourd’hui se développer cette société de gestion ?

A l’heure où l’investissement en private equity est clairement devenu à la mode tant auprès des investisseurs institutionnels que privés, voire particuliers Xavier Anthonioz et ses équipes veulent mettre l’accent sur l’innovation et les idées nouvelles. Pour cela, la recherche de nouveaux talents via, par exemple, des incubations, et de nouvelles thématiques, notamment en direction des énergies renouvelables vont être initiées. De même, le groupe a-t-il décidé de mettre aux standards actuels du marché sa plateforme technique de manière à optimiser sa distribution. Un enjeu de taille qui coûte cher et prend du temps. Celle-ci devrait toutefois être finalisée à la fin de l’année.

123 IM se flatte d’être l’une des rares plateformes de private equity du marché français à proposer une offre complète de services pour les investisseurs souhaitant se diriger vers cette classe d’actifs. Cette offre va du fonds de fonds à destination du marché retail (avec une offre disponible à partir de 1000 € et accessible en assurance vie), aux fonds nourriciers, allocations dédiées ou clubs deals en actifs réels et immobiliers.

Le groupe est actuellement à la tête de 1,3 Md€ d’encours avec 80 000 clients. Depuis sa création, il a toujours conservé le même objectif : rendre accessible le capital-investissement aux investisseurs privés et accompagner des entrepreneurs français qui répondent aux grands enjeux de demain (santé, logement, transition énergétique, tourisme). Ces différents projets devraient amener 123 IM à doubler ses actifs sous gestion dans les 5 prochaines années.

PBB