25072024

Retour

Marché

BPCE: nouveau projet stratégique Vision 2030

tour 410 200Le Groupe BPCE lançe son projet stratégique Vision 2030. Résolument tourné vers la croissance et la diversification de ses activités à horizon 2030, le groupe mutaliste se fixe des ambitions commerciales, financières et extra-financières dès 2026. À la clé, être le quatrième assureur en France. 

Le groupe BPCE a annoncé le lancement d'un projet stratégique Vision 2030. Celui-ci se déploie dans trois grands ensembles géographiques: France, Europe et Monde. Il s'appuira à la fois sur la croissance organique, des acquisitions et des partenariats. Les intentions sont claires: Nicolas Namias veut que le groupe BPCE soit dans l'hexagone la banque d’un français sur quatre et la première banque des professionnels.

À la conquête de l'Europe et du monde

Les objectifs à l'échelle européenne sont:

  -Devenir un leader des services financiers en Europe

  -Être le numéro 1 du leasing de biens d’équipement en Europe

  -Être l'acteur de référence des paiements fractionnés et du financement sur le point de vente

  -Déployer à l’échelle européenne le crédit à la consommation

Sur la carte mondiale, le groupe mutualiste a les ambitions suivantes:

  -Devenir un acteur mondial incontournable au service de modèles économiques plus durables

  -Devenir une banque de grande clientèle parmi les leaders mondiaux dans les expertises clés

  -Être un gestionnaire d’actifs partenaire privilégié grâce à des solutions d’investissement de conviction

 

Un cap à passer en 2026

Le groupe français veut attirer plus de 800 000 nouveaux clients particuliers en France et réaliser plus de 25 % de son PNB  à l’international. En ce qui concerne les filiales, Natixis CIB cilble un taux de crossance annuel moyen de 8% sur ses revenus clients hors de France. Pour Natixis IM, c'est une augmentation de 15% de la collecte brute qui est attendue entre 2023 et 2026. Pour y parvenir, BPCE va injecter un milliard d'euros de transformation sur 2025-2026 pour accélérer ses investissements technologiques. Le ration de solvabilité CET1 attendu est de 15.5%.

  

Nicolas Namias, président du directoire de BPCE explique : « Fidèles à notre nature coopérative, nous avons défini avec l’ensemble des entreprises du groupe une ambition de croissance et de diversification dans le temps long. Grâce à nos marques puissantes, Banque Populaire, Caisse d’Epargne, Oney, Banque Palatine, Natixis CIB, Natixis IM, nous bénéficions d’une compréhension fine des besoins de nos clients. Face à l’accélération des transitions environnementales, démographiques, technologiques, et géopolitiques qui transforment la société et peuvent parfois créer de l’incertitude, le Groupe BPCE mobilise sa présence territoriale, ses métiers et ses expertises pour permettre à ses clients, ses sociétaires et ses collaborateurs d’aborder l’avenir en confiance."