30092020

Retour Vous êtes ici : Accueil Assurance vie Collecte : l'assurance vie sort (presque) la tête de l'eau en juin 2020

Assurance vie

Collecte : l'assurance vie sort (presque) la tête de l'eau en juin 2020

epargne assvie

epargne assvie

En juin 2020, les Français ont retrouvé le chemin de l’assurance vie : la collecte brute rebondit à 9,9 Md€. Mais ils ont encore davantage pioché dans leurs contrats que versé. 

Les Français, qui avaient boudé l’assurance vie pendant le confinement, retrouvent le chemin de l’épargne assurancielle : après une collecte brute de 6,4 Md€ en avril et 5,7 Md€ en mai, elle rebondit à 9,9 Md€ pour le mois de juin 2020 selon les chiffres divulgués ce jeudi 23 juillet 2020 par la Fédération française de l’assurance vie.

« Le retour progressif à la normale de l’activité économique entraîne une augmentation des cotisations en assurance vie », commente la fédération. Mais étonnement, les prestations pour cause de rachats partiels, totaux ou de décès (la fédération ne donnant jamais la répartition) ont bondi. Celles-ci s’élèvent à 10,5 Md€

Résultat : la collecte nette est encore dans le rouge en juin 2020, à - 700 M€, mais à un niveau beaucoup moins fort qu'en avril ou mai 2020. Depuis le début de l’année, la collecte nette s'établit à -4,7 Md€ au cours des six premiers mois de l’année (15 Md€ sur la même période en 2019).

Virage vers les UC 

La FFA livre la répartition au niveau de la collecte entre les fonds euros garantis et les unités de compte : avec 3,5 Md€, soit 35 % ces dernières atteignent désormais un niveau très élevé, quasiment jamais atteint depuis les 30 dernières années. A l’inverse, les fonds en euros n’accueillent plus que 65 % de la collecte, alors qu’ils étaient longtemps sur une crête à 80%. Un virage des Français, plus contraint que choisi,  puisque la plupart des assureurs imposent désormais une contrainte d’au moins 20 %, 30 %, voire 50 % ou plus de versement sur les unités de compte.

L’encours des contrats d’assurance vie (provisions mathématiques + PPB) s’élève à 1 766 Md€ à fin juin 2020.

Carole Molé-Genlis