07102022

Retour

Tendance

Tension sur les prix en Ile-de-France

D’après la chambre des notaires de Paris, l’embellie de l’activité s’accompagne de premières tensions sur les prix.

Les Notaires de Paris – Ile-de-France ont présenté les chiffres du marché immobilier à Paris et en Ile-de-France au 3e trimestre 2015, et ses perspectives d’évolution à l’horizon 2016.

Les points à retenir sont les suivants :

  1. A Paris, le prix au m² à nouveau au-dessus de 8 000 euros 
    A Paris, les prix ont légèrement augmenté au cours des 3 derniers mois. Ainsi, le prix au m² franchit à nouveau la barre des 8 000 euros (à 8 020 euros au 3e trimestre). La hausse trimestrielle des prix est de 1,7 %. Pourtant, malgré la hausse des derniers mois, sur un an, une baisse des prix de -0,9 % est encore enregistrée.

  2. 4 arrondissements parisiens dépassent les 11 000 euros/m²
    Les 1er, 4e, 6e et 7e arrondissements ont des prix au m² supérieurs à 11 000 euros/m², contre 2 arrondissements seulement au trimestre précédent. 5 arrondissements sont à 10 000 euros/m² ou plus. Le 19e et le 20e sont encore sous la barre des 7 000 euros/m².

  3. Des différences de prix sensibles entre les arrondissements parisiens
    L’arrondissement parisien le plus cher est le 6e avec un prix au m2 à 11.590 euros. Le moins cher reste le 19e à 6 550 euros/m². Sur un an les arrondissements qui ont vu leurs prix le plus augmenter sont le 1er et le 2e (+10,4 % et + 10,8 % de hausse depuis le 3e trimestre 2014). A l’inverse les prix ont baissé de 6,1 % sur un an dans le 13e et de 5,3 % dans le 16e.

  4. Plus de 8.000 euros/m² de différence de prix entre les quartiers de Paris
    Les Champs-Elysées (8e) sont le quartier le plus cher, 14 530 euros/m², suivi de Notre-Dame (4e) à 13 380 euros/m², d’Odéon (6e) à 12 840 euros et de la Monnaie (6e) à 12 550 euros/m². A l’inverse, Pont-de-Flandre (19e) est le quartier le moins onéreux de la Capitale à 6.030 euros/m². Viennent ensuite La Goutte-d’Or (18e) à 6 060 euros/m², Amérique (19e) à 6 180 euros/m² et La Chapelle à 6 360 euros/m².

  5. Des prix stables à Paris dans les prochains mois
    Les indicateurs avancés des notaires franciliens font état d’une stagnation des prix dans les prochains mois à Paris : à l’horizon de janvier 2016, le prix au m² d’un appartement devrait donc se stabiliser autour des 8 000 euros.

  6. Un marché parisien dynamique
    Resté jusqu’à présent un peu en retrait, le marché de la capitale connait un net regain d’activité, avec plus de 9 600 ventes signées au 3e trimestre 2015, soit une croissance de 22 % par rapport au 3e trimestre 2014. Il faut remonter en 2007 pour retrouver un 3e trimestre aussi soutenu dans Paris. Cependant, le volume de ventes reste inférieur de 5 % à ce que l’on observait pendant la période haute (1999-2007).

  7. Comment va évoluer le marché parisien d’ici janvier 2016 ?
    Les éléments qui ont soutenu l’activité se maintiendraient dans les prochains mois. L’année 2015 devrait donc s’achever mieux qu’elle n’avait commencé, avec un niveau d’activité honorable.