22062024

Retour

Actualité des sociétés

Capital-investissement : Elevation CP lance un FPCI « Outre-mer »


fonds 11

Elevation CP lance le FPCI Caomie avec la volonté de dynamiser l’économie ultramarine en s’engageant auprès des entrepreneurs locaux.

Elevation Capital Partners – 450 M€ d’actifs sous gestion au 31 décembre 2023, dont plus de 100 M€ en Outre-mer – poursuit son développement avec le lancement de Caomie, son premier fonds professionnel de capital-investissement (FPCI), en partenariat avec deux caisses régionales du Crédit Agricole :

La Réunion-Mayotte et Martinique-Guyane. Une initiative qui souligne une volonté commune de dynamiser l’économie en s’engageant auprès d’entrepreneurs locaux.

« Le fonds, est-il précisé dans le communiqué de lancement de Caomie, a pour principaux souscripteurs les Caisses régionales du Crédit Agricole La Réunion-Mayotte et du Crédit Agricole Martinique-Guyane, avec une participation d’Elevation Capital Partners, société de gestion du groupe Inter Invest. Il sera doté d’une enveloppe de 20 M€ qui sera exclusivement investie sur les territoires de La Martinique, de Guyane, de La Réunion et de Mayotte. »

Le nouveau FPCI permettra de soutenir et d’accompagner des entreprises à différents stades de maturité. Objectif : favoriser le développement de l’écosystème local, avec la mise en place de solutions personnalisées en fonds propres ou quasi-fonds propres en complément des dispositifs de financement du Crédit Agricole.

« Nos caisses régionales, expliquent France Villette, directrice générale du Crédit Agricole Martinique-Guyane, et Didier Grand, directeur général du Crédit Agricole La Réunion-Mayotte, voulaient s’inscrire dans un projet sociétal commun en Outre-mer face aux défis économiques, environnementaux, sociétaux et agricoles propres à nos territoires. »

Développement économique et performance extra-financière

Elevation Capital Partners, qui est basée à Paris, a aussi une présence historique dans ces territoires. « Nous gérons des fonds d’investissement en Outre-mer depuis 2015, fait observer Benoit Sala, gérant en charge des investissements ultramarins de la société. Nous avons un portefeuille composé d’une cinquantaine de participations sur l’ensemble des DROM-COM. »

Les trois partenaires souscripteurs se déclarent convaincus que les entreprises qui combinent développement économique et performance extra-financière dans leurs stratégies sont celles qui recèlent pour l’avenir les meilleures perspectives de croissance. Conformément à l’Article 8 de la SFDR, les critères ESG seront systématiquement pris en compte dans le processus d’investissement. Le FPCI permettra d’investir dans une petite vingtaine d’entreprises. Selon les projets et les profils des entreprises, les sommes investis s’échelonneront unitairement de 300 K€ à 2 M€ (voire plus sur accord du comité stratégique).

Groupe familial indépendant dont l’origine remonte à 1991, Inter Invest est spécialisé dans quatre domaines : conseil en financement de projets d’entreprises ultramarines (subventions, crédit-bail, investissement en haut de bilan), avec 4 Md€ d’actifs financés en loi Girardin (leader français) ; structuration d’opérations immobilières patrimoniales en démembrement de propriété ; conception et gestion d’un PER bancaire sur mesure, Mon PER, à capital garanti à la retraite ; capital-investissement, via Elevation Capital Partners.

Inter Invest emploie 250 collaborateurs et distribue l’ensemble de son offre auprès d’un millier de partenaires (qui représentent 51.000 investisseurs) : banques privées, institutionnels, conseillers en investissements financiers et family offices.

Le déploiement d’Elevation Capital Partners s’articule autour de trois typologies d’investissement : au 1er et 2e tour au capital de sociétés françaises ou européennes en croissance, rentables et positionnées sur des marchés innovants ; thématique avec un prisme sectoriel (immobilier, alimentation et boisson) ou géographique (DROM-COM) ; dans un portefeuille diversifié de fonds primaires et secondaires internationaux.

ML