30012023

Retour

Gestion d’actifs

ETF : iShares associe investissement factoriel et critères ESG

ETF ISR

Avec trois nouvelles « expositions » à volatilité minimale, iShares (groupe BlackRock) porte le nombre de ses fonds indiciels cotés « durables » à plus d’une centaine.

iShares combine durabilité et savoir-faire en matière d’investissement factoriel au sein d’une nouvelle gamme de trois Exchange traded funds (ETF) qui respectent les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). Ces fonds sont iShares Edge MSCI World Minimum Volatility ESG UCITS, iShares Edge MSCI Europe Minimum Volatility ESG UCITS et iShares Edge MSCI USA Minimum Volatility ESG UCITS.

Ils proposent une alternative ESG aux fonds iShares Edge MSCI World Minimum Volatility UCITS, iShares Edge MSCI Europe Minimum Volatility UCITS et iShares Edge S&P 500 Minimum Volatility UCITS. Leur Total Expense Ratios (TER), ou frais sur encours, sont respectivement de 0,30 %, 0,25 % et 0,20 %.

Le fournisseur d’ETF (plus de 900 produits et 1 850 Md$ sous gestion) répond à la demande croissante en faveur de stratégies factorielles offrant une volatilité minimale. Ce lancement marque une nouvelle étape dans l’engagement du groupe à faire du développement durable sa norme en matière d’investissement et à élargir le choix en matière de gestion indicielle durable (domaine qui pourrait attirer 1 200 Md$ au cours de la décennie).

« Le mouvement tectonique de réallocation des actifs dans des stratégies d’investissement durables est en cours, souligne Philipp Hildebrand, vice-president de BlackRock, et ne pourra qu’aller en s’accélérant. Des produits permettent l’intégration à grande échelle des critères durables au sein des portefeuilles des gérants de patrimoine et des institutions à travers le monde, et ce n’est qu’un début. »

Un profil optimisé

Au premier trimestre 2020, les flux à destination des ETF durables ont totalisé 14 800 Md$, soit plus de trois fois le montant du premier trimestre 2019 ! Dans un contexte où les turbulences de marché mettent la « résilience » des portefeuilles à l’épreuve, l’investissement dans les stratégies ESG à volatilité minimale a du succès. La volatilité minimale est un facteur de style qui s’est illustré en limitant l’exposition aux marchés baissiers… en période de volatilité.

S’appuyant sur le leadership de BlackRock en matière d’investissement factoriel, les nouveaux fonds iShares sont conçus pour offrir un profil ESG « optimisé » et une moindre exposition au carbone, tout en réalisant des performances similaires à celles du marché, assorties d’un risque moins élevé. Chaque fonds est « évalué » par rapport aux indices MSCI Minimum Volatility ESG Reduced Carbon Target. « Alors que les investisseurs réexaminent leur positionnement tactique et stratégique, explique Stephen Cohen, head of iShares EMEA chez BlackRock, les ETF jouent un rôle central dans les portefeuilles de plus en plus orientés vers les critères ESG ».

Selon BlackRock (6 470 Md$ d’actifs sous gestion au 31 mars 2020), les risques et opportunités associés aux facteurs ESG – risques physiques liés au changement climatique et répercussions de la transition vers une économie avec des émissions de carbone réduite, par exemple – ne sont pas entièrement reflétés dans les prix des actifs.

Notons enfin que le gestionnaire projette de lancer cette année des versions durables de ses fonds d’allocation d’actifs et qu’il travaille à l’élaboration de stratégie à date cible « LifePath » qui permettront d’offrir des solutions retraite durables tout-en-un.

ML