28022024

Retour

L'HUMEUR DE GEF

En vedette

Dans le palmarès 2022 des 500 « champions de la croissance » (chiffre d’affaires 2020 versus celui de 2017) publié par Les Echos, on ne trouve que 11 entreprises relevant du secteur bancaire et financier, six du secteur assurances, mais 30 en immobilier (dont les 5e et 6e places). Du côté des sociétés de gestion, se distinguent : Longchamp AM (194e), Gemway AM (208e), Kirao AM (295e), Cedrus Partners (480e). La plateforme de crowdfunding Anaxago (373e), le spécialiste de l’épargne salariale Eres (388e) et Quintesens, un CGP dédié à la défisc (323e), émergent aussi. Le numéro 1 du secteur financier, c’est un courtier en lingots et pièces d’or, AuCoffre.com, 103e, avec un volume d’affaires qui a bondi de 32,4 à 114 M€.

Jeudi noir

Jeudi 3 février, l’action Meta Platforms (Facebook) a terminé la séance à Wall Street en baisse de -24 %, soit 200 Md$ de capital partis en fumée ! Il s'agit du record de la plus forte baisse en montant sur une séance de toute l'histoire de la bourse américaine. C’est l’équivalent ce jour-là de la capitalisation totale de 452 sociétés du S&P 500 !

La holà à Bercy

Sur son compte Twitter, la direction générale du Trésor adresse ses « félicitations » à Lionel Corre, jusqu'alors sous-directeur en charge du secteur des assurances, qui a rejoint le secteur privé. Il devient « partner finance » au Boston Consulting Group.

Folie parisienne

« La semaine dernière j’ai visité un parking, un box dans une cour d’immeuble, rue de Prony dans le XVIIe », raconte Meyer Azogui, président de Cyrus. Le prix demandé : 250 000 € !

I have a dream...

« Iroko lève 660 M€ et devient ainsi la plus grosse licorne française avec 6,2B€ de valorisation ! », poste sur LinkedIn Olivier van den Broek, co-fondateur de la start-up immobilière. C’était juste une joke ! Qonto, avec son tour de table à 486 M€, suscite bien des rêves !

Ne m’appelez plus FFA !

La Fédération Française de l’Assurance a changé de dénomination, désormais elle s’appelle « France Assureurs », ce qui serait « plus lisible et repérable », plus centré sur ses « missions institutionnelles ». S’ils le disent... A quand « France Banquiers » ?

Roue de la fortune

L’impôt sur ceux qui ont fait fortune (l’IFI) devrait rapporter 2,33 Md€ cette année, à comparer à l’impôt prélevé sur ceux qui rêvent de faire fortune (Française des jeux, casinos, paris hippiques, paris sportifs) qui atteindrait 5,037 Md€ en 2022. Largement plus du double.



S'abonner au magazine