28062022

Retour

Assurance vie

L'assurance vie notée sur ses pratiques ESG

assvie11

Deux cabinets spécialisés en analyste extra-financière indépendante viennent de publier un observatoire ESG des compagnies d’assurance vie. Castom et Zielke Research trouvent les indicateurs quantitatifs extra-financiers en nombre insuffisant ou difficilement comparables d’un acteur à l’autre. Ils ont quand même élaboré un palmarès des meilleurs élèves.

Castom, spécialisé en analyse financière des entreprises d’assurance, en collaboration avec le cabinet Zielke Research Consult, également spécialisé sur ces thématiques Outre-Rhin, viennent de publier le premier observatoire ESG des différents groupes d’assurance vie français. Leur travail s’est surtout concentré sur la transparence des assureurs en matière d'information extra-financière et de transparence, à partir des documents publics disponibles sur Internet.

« Les résultats démontrent la volonté des entreprises d’assurance vie de communiquer sur leurs performances extra-financières de manière complète et tangible». Les auteurs de l’étude observent toutefois un manque de centralisation des informations ainsi qu’une insuffisance d’indicateurs quantitatifs dans les rapports. Des indicateurs essentiels pour évaluer l’impact de l’entreprise d'assurance sur son environnement tels que l’empreinte carbone directe et indirecte ou le pourcentage de consommation d’énergies renouvelables demeurent manifestement absents de certains rapports.

« Avec l’introduction de la nouvelle directive européenne sur le reporting non financier (CSRD), affirment Castom et Zielke Research, une grande partie du marché de l’assurance européen devra intégrer une communication concrète sur sa stratégie d’alignement de son portefeuille sur les objectifs de hausse de la température globale de l’Accord de Paris. Cela devra être appuyé par des informations détaillées sur l’horizon de temps de chaque objectif, les ressources mobilisées pour leur mise en œuvre ainsi que les indicateurs de performance utilisés pour en assurer le suivi. Cette directive aura notamment pour objectif d’amener plus de standardisation en matière d’indicateurs quantitatifs et qualitatifs.

Côté résultat, les auteurs de l’observatoire ont élaboré trois palmarès calés sur les aspects environnementaux, sociaux et de gouvernance. Ils ont été établis à partir des informations récoltées en 2021 portant sur les exercices 2020.

Sur le plan environnemental les 5 premiers sont :

Suravenir

Crédit Agricole Assurances

Axa

Generali France

Allianz France

Sur le plan social :

AG2R La Mondiale

CNP Assurances

HSBC Assurances

Covéa

Aviva France

Sur le plan de la gouvernance :

Allianz France

AXA

AG2R La Mondiale

Aviva France

CNP Assurances

Cet observatoire dresse enfin un palmarès global des meilleurs groupes d’assurance vie en matière ESG : la palme d’or revient à AG2R La Mondiale, suivi de CNP Assurances et d’Axa.

« Les grands groupes d’assurance cotés internationaux présentent généralement des scores supérieurs aux groupes d’assurance mutualistes nationaux. Ce constat pourrait paraître surprenant à première vue, étant donné que les organismes mutualistes ont par essence de fortes convictions en matière sociale et une gouvernance fondée sur des principes démocratiques. Cette observation s’explique en particulier par une transparence envers le public moindre que les multinationales de l’assurance. En effet, ces dernières disposent généralement d’une maturité supérieure au niveau de la communication extra-financière avec notamment des moyens alloués plus importants. L’entrée en application des prochaines règlementations mentionnées précédemment associée à la prise de conscience de l’ensemble du marché de l’importance d’une telle transparence devraient sans doute réduire les écarts dans les années à venir », concluent Castom et Zielke Research qui promettent un prochain Observatoire plus riche et plus représentatif.

PBB