20072024

Retour

Actualité des sociétés

L’AFG lance une initiative en faveur du financement coté des PME-ETI


introduction en bourse cotation« PME 2030 » veut fédérer l’écosystème financier et faire du lobbying pour favoriser l’accès aux marchés des petites et moyennes valeurs.

 

 

 

  

L’Association française de la gestion financière (AFG) veut peser sur le financement des PME-ETI. Elle a lancé le 11 mars l’initiative « PME 2030 », « exclusivement dédiée aux enjeux de financement » de ces entreprises, notamment celles qui sont cotées.

« La réussite du financement des PME-ETI constitue un élément essentiel pour la croissance économique des territoires en Europe et la réussite des grandes transitions écologiques et numériques », martèle l’AFG dans un communiqué.

L’initiative porte sur la cotation et les augmentations de capital des petites et moyennes valeurs, et passera notamment par du lobbying. « Notre objectif est de proposer des actions concrètes aux pouvoirs publics pour soutenir leur cotation et les introductions en Bourse, précise Guillaume Dard, son président. Il faut rapidement mettre en œuvre un cadre réglementaire et fiscal pour renforcer ces opérations de financement. »

Début décembre 2023, un collectif de sociétés de gestion demandaient à ce que les titres PEA-PME cotés ne soient pas exclus du fléchage de l’épargne proposés par les arrêtés et décrets d’application de la loi Industrie verte. Si les textes définitifs ne sont pas encore parus, la part minimum d’investissement en non coté qui sera introduite pour certains profils en assurance vie et PER ne concerne pour l’heure pas les titres PEA-PME cotés. L’initiative de l’AFG constitue une autre tentative de réintroduire les small et mid caps dans l’agenda de Bercy.