26052022

Retour

Assurance vie

La MACSF annonce un taux de 2,10% pour son fonds en euros

assvie0904

Le mutualiste a ouvert le bal des annonces de taux de rendement des fonds en euros avec un taux en forte hausse par rapport à 2020. A l’origine de cette performance : la diversification de ses actifs et de très beaux résultats au niveau de sa poche d’actions non cotées. A voir maintenant ce que vont annoncer les autres. L’AFER se prononce le 13 janvier.

Honneur aux mutualistes : la MACSF a ouvert ce matin le bal des annonces des taux de rendement du fonds en euros. Et quelle annonce ! après la lente mais régulière baisse du niveau de rendement ces dernières années, au rythme d’un irréductible repli des taux d’intérêt, la mutuelle a officialisé un taux de 2,10%, net de frais, pour son fonds en euros. Pour rappel, ce taux était de 1,55% l’an passé ! les performances de ses fonds profilés sont tout aussi impressionnantes : le fonds sérénité (comprenant 65% de fonds en euros et 35% d’UC) affiche 5,29%, l’équilibré (50% d’UC), 6,56% et le dynamique (80% d’UC), 11,72%.

Pour expliquer cette performance, comme le détaille le directeur financier, Eric Dubos, la diversification des classes d’actifs. « Ainsi, il y a plus d’obligations à taux variables, d’obligations convertibles, d’actions cotées et non cotées, d’infrastructure et d’immobilier dans les portefeuilles de la MACSF ». Les investissements en obligations d’entreprises (plus de 50% de l’actif général à fin décembre 2021), en actions cotées (6,6%) ou en actions non cotées (8,8%) ont ainsi largement participé aux résultats de 2021. Rien que sur la poche d’actifs non cotés, le mutualiste a dégagé une plus-value de cession de 200 M€. Cette poche, initiée il y a une dizaine d’année offre un TRI annuel de 15%. Des plus-values de cession ont également été enregistrées au niveau de la poche immobilière, alors que la MACF croit toujours dans le potentiel des bureaux (qui représentent 66% du patrimoine total) et que les actifs liés à la santé entrent pour 27%.

Interrogé sur sa capacité à pérenniser un tel taux, le directeur général du groupe mutualiste, Stéphane Dessirier, se veut très confiant en indiquant qu’il est en capacité de tenir ce rendement dans le temps et même sur les 5 années à venir. Et ce, au regard de perspectives de croissance économique et de taux plus encourageantes que par le passé, des réserves du Groupe et sa capacité à gérer au mieux le contexte macro et micro économique. Il met aussi en avant la qualité de ses partenaires (DWS, JP Morgan, Ofi AM, Pictet, Tikehau) pour cristalliser les meilleures opportunités.

A noter que les fonds en euros représentent 80% des encours totaux en assurance vie du mutualiste, soit un peu plus que la moyenne nationale qui s’établit encore à 75%. Celui-ci assure une garantie nette de 99,5% après frais. Il a enregistré, l’an passé, une très importante collecte en matière d’épargne retraite, celle-ci ayant progressé de 60% par rapport à 2020. Il vient de mettre au point avec Tikehau une UC dédiée à la dette privée, entièrement liquide et sans contrainte d’investissement minimal : Tikehau Financement Entreprises. Il vient également de lancer deux UC à impact, l’une focalisée sur la transition énergétique (avec Schroders) et l’autre sur l’emploi et la solidarité (avec Mirova et France Active).

PBB