Gestion de Fortune

25022018

Retour Vous êtes ici : Accueil Assurance vie Assurance vie : Suravenir lance NaviG’Options, un contrat pour le réseau Crédit Mutuel Arkéa

Error in function loadImage: The image could not be loaded.

Error in function redimToSize: The original image has not been loaded.

Error in function saveImage: There is no processed image to save.

Assurance vie

Assurance vie : Suravenir lance NaviG’Options, un contrat pour le réseau Crédit Mutuel Arkéa

Arkea lance avec sa filiale Suravenir sa nouvelle offre d’assurance vie grand public. Navig’Options propose aux réseaux bancaires une offre proche des contrats Internet avec le mandat d’arbitrage en point d’orgue. 

Avec leur nouveau contrat d’assurance vie grand public, les réseaux bancaires Arkéa (fédérations du Crédit Mutuel de Bretagne, du Sud-Ouest et du Massif-Central) n’ont pas à rougir par rapport aux contrats Internet ou ceux vendus en banque privée ou par les CGPI. Baptisé Navig’Options, ce contrat lancé en pilote en novembre 2017 dans la fédération du Crédit Mutuel du Massif Central, a repris les codes respectifs de ces autres canaux de distribution réputés plus innovant pour les adapter au réseau bancaire.

Ainsi, avec 0% de frais d’entrée affiché d'emblée, une souscription qui peut être fait 100% en ligne (même sur via smartphone pour les clients) ou en agence et un parcours digital fluide et rapide, il rivalise largement avec les contrats internet.

Autre nouveauté : le contrat propose au sein du même contrat, une gestion libre et un mandat d’arbitrage. Ce contrat « bi-poche » ou « bi-compartiment » est d’ailleurs une première pour un contrat d’assurance vie grand public.

« Ce contrat c’est la traduction de deux convictions », explique Bernard Le Bras, président du directoire de Suravenir, la filiale assurance vie du Crédit Mutuel Arkéa. D’une part, « c'est l’importation dans le réseau de la banque de détail de l’innovation digitale proposée par les fintechs », et d’autre part, c'est « la conviction que l’avenir de l’assurance vie passe par la généralisation du mandat d’arbitrage ».

Le test réalisé en novembre et décembre 2017 au sein du Crédit Mutuel du Massif Central montre que 85% des nouveaux contrats Navig’Options – qui remplace toute la gamme des contrats Prévi’Options – sont souscrits avec un mandat d’arbitrage, le plus souvent avec un profil « prudent », soit 30% d’UC et 70% de fonds euros. Mais en moyenne, le taux d’UC de ces nouveaux contrats atteint 44%. « Nous n’avons pas voulu que la souscription d’un mandat d’arbitrage soit systématique, mais le parcours client y conduit naturellement », précise Bernard Le Bras.

Autre particularité, ce contrat d’assurance vie a été conçu dans une logique « mobile first », explique Sébastien Niotou, responsable marketing expérience client chez Crédit Mutuel Arkea : « Cet objet du quotidien que l’on consulte en moyenne 150 fois par jour nous a amené à revoir le parcours client ». Les clients Arkéa peuvent aussi bien sûr souscrire leur contrat - ou reprendre la souscription - en agence, s’ils ont besoin de conseil.

Détails du contrat

- 0% de frais d’entrée sur le mandat d'arbitrage (2% en gestion libre)
- 0,80% de frais de gestion sur le fonds en euros et les UC + 0,50% de frais de mandat
- 0% de frais d’arbitrage 
- Plus de 150 UC, en architecture ouverte
4 profils :
- « Prudent » : 70% fonds en euros / 30% UC
- « Equilibré» : 50% fonds en euros / 50% UC
- « Dynamique » : 30% fonds en euros / 70% UC
- « Offensif » : 10% fonds en euros / 90% UC

CMG