Tendance

Fiducial Gérance a le vent en poupe

fiducial

fiducial

Avec 4 prix aux dernières Victoires de la Pierre-Papier, la maison de gestion, filiale du groupe Fiducial, voit reconnue la qualité de son travail. Entre train de sénateur et envie de changement, Fiducial Gérance avance lentement, mais sûrement, ses pions (Publi-communiqué).

 

« C’est vrai que c’est une maison qui ne paie pas de mine témoigne un CGP partenaire de Fiducial Gérance depuis plusieurs années. On peut dire qu’ils ne font pas dans l’esbrouffe, certains pensent même que ce sont des syndics d’immeuble ou des administrateurs de biens. Mais ils font un travail sérieux, jamais de mauvaises surprises et les reportings sont carrés ». Bref, les 4 prix que le gérant a récemment remportés semblent amplement mérités.

Il est vrai que la communication de Fiducial Gestion, alors que certains de ses confrères sont gros consommateurs de papiers glacés, est sobre, voire ascétique. Un parti pris que son Directeur général, Thierry Gaiffe, assume parfaitement. Cet ancien de Paref Gestion, qui en a vu d’autres, a rejoint la maison il y a 4 ans avec entre autres missions, sur sa feuille de route, de remettre l’offre à plat : Fiducial Gérance existe depuis presque 40 ans et gère 2 milliards d’euros au travers de SCPI, de groupements forestiers et de fonds de fonds.

Le tout avec une approche artisanale : la société de gestion intervient sur chaque étape de la chaine de valeur pour garder un contrôle fin des opérations : « notre particularité, explique Thierry Gaiffe, est d’intervenir sur tous les métiers de la gestion, de A à Z : on gère aussi bien le property que l’asset ». Une façon de faire qui ne semble pas près de changer et qui correspond à la philosophie de la maison : « on est là sur le long terme » témoigne Guirec Penhoat, Président du conseil d’administration.

Toutefois, est-il possible de garder cette image sympathique mais vieillotte alors que le marché connaît de nombreuses mutations (nouveaux usages dans les bureaux, nouveaux modes de consommation au niveau du commerce, etc) et qu’il devient de plus en plus international ?

Doté d’une équipe d’une cinquantaine de personnes, Fiducial Gérance adresse aussi bien CGP que investisseurs institutionnels, avec à la marge quelques particuliers en direct, clients historiques. Et sous la houlette de son Directeur général, la maison affiche une réelle ambition : doubler de taille dans les 5 ans. « Vraisemblablement par croissance externe » estime un concurrent.

Quoi qu’il en soit, Fiducial Gérance a commencé une mue au cours des dernières année : rationalisation de la gamme en 2016, passage progressif des SCPI de capital fixe en capital variable, ouverture prochaine d’une antenne à Lyon, là où se situe le siège social de Fiducial, pour être plus proche des clients et investissements dans le sud de la France. Bref il semble bien que l’image recherchée soit plus « AM » et moins « Gérance » ; professionnalisme, technicité, et performance sur la durée.

Coté CGP, la maison entend développer une offre de formation, en particulier sur des actifs mal connus et mal maitrisés par les partenaires comme par exemple les forêts. « Il s’agit de l’une de nos expertises avance Thierry Gaiffe. On est loin d’être des novices, on gère de la forêt en direct depuis 35 ans. Actuellement nous sommes en phase de création d’un Groupement Forestier d’Investissement et nous sommes en attente d’agréement par l’AMF ».

D’autres projets sont dans les cartons, mais Thierry Gaiffe préfère avancer d’un pas mesuré avant d’abattre ses cartes. « Une chose est sûre, nous ne voulons pas faire la course à la collecte » résume Guirec Penhoat.