Gestion de Fortune

21112017

Retour Vous êtes ici : Accueil Immobilier Rubriques La « proptech » s'invite de plus en plus dans l'achat immobilier

La « proptech » s'invite de plus en plus dans l'achat immobilier


En France, utiliser Internet et les outils digitaux (la « proptech ») est presque systématique pour la recherche d'un bien immobilier, mais moins courant pour le crédit immobilier, selon une étude HSBC.

Après les fintechs, la legaltech, voici la « proptech ». Il s'agit, dit plus simplement, de la place grandissante de la digitalisation de l'achat immobilier, comme l'a récemment mis en avant HSBC à partir de son étude mondiale intitulée « Beyond The Bricks »*.

Actuellement, l'étude préliminaire et la recherche d'un bien immobilier sont très digitalisées. 93 % des Français utilisent Internet pour la recherche de biens immobiliers (89 % dans les huit autres pays étudiés), 90 % pour étudier le prix des logements (contre 86 % ailleurs), 83 % pour évaluer le prix de leur domicile actuel (78 %). De même, 77 % se renseignent par Internet sur la documentation sur la législation en vigueur (80 %) et 76% sur la zone où ils vivront.

En revanche, concernant la recherche du financement, les Français ne sont que 64 % à se renseigner en ligne, loin de la moyenne (74 %) et encore plus loin des Britanniques (88 %).

Une fois le bien immobilier déterminé, à peine 69 % des Français échangent encore avec un agent immobilier complétement off line ou partiellement (72 % globalement).

*L'étude « Beyond the Bricks, le futur de l'achat immobilier » HSBC/Kantar TNS a été menée à l'automne 2016 auprès de 9 000 personnes dans neuf pays différents : Australie, Canada, Chine, France, Malaisie, Mexique, Emirats Arabes Unis, Royaume Uni, Etats Unis.