14102019

Retour Vous êtes ici : Accueil Gestion d’actifs ETF obligataires : BlackRock voit les encours doubler en cinq ans

Error in function loadImage: The image could not be loaded.

Error in function redimToSize: The original image has not been loaded.

Error in function saveImage: There is no processed image to save.

Gestion d’actifs

ETF obligataires : BlackRock voit les encours doubler en cinq ans

Les ETF obligataires apportent de la transparence à cette classe d’actifs réputée difficile d’accès. Leurs encours atteint aujourd'hui dans le monde 1 000 Md$ en juin 2019 et pourraient, selon BlackRock, doubler d'ici 2024.

Dans son rapport analysant le rythme d’adoption des ETF obligataires dans le monde, BlackRock (plus important fournisseur d’ETF avec l’enseigne iShares) signale qu'en juin 2019, leurs encours atteignaient 1 000 Md$, ce qui montre le chemin parcouru en 17 ans. Selon le gestionnaire, qui s’attend à une accélération du rythme de souscriptions, ce montant devrait doubler en cinq ans. Les ETF sont transparents et faciles à négocier, alors que la classe d’actifs est depuis toujours réputée comme étant difficile d’accès et réservée aux spécialistes des taux d’intérêt.

Pour le gestionnaire américain, cette prévision résulte de la prise en compte de quatre tendances clés. D’abord, les institutionnels et les gestionnaires de patrimoine passent d’une approche « binaire » à une approche de portefeuille globale qui se concentre sur les résultats escomptés, l’allocation des actifs et la manière la plus efficace de la mettre en œuvre.

Ensuite, l’augmentation du coût du capital, depuis 2008, pousse les fonds de pension, les gestionnaires d’actifs et autres compagnies d’assurance à recourir aux ETF obligataires, et ce afin d’accéder plus rapidement et plus efficacement aux marchés de taux.

Grande diversité d’expositions

Troisième tendance clé, les opérations obligataires, exprimées en pourcentage de l’encours de la dette, ont diminué dans le monde d’après-crise, alors que les acteurs de marché se fient davantage aux ETF et à l’électronique pour améliorer la liquidité.

Enfin, l’innovation ouvre de nouvelles portes : les nouvelles expositions aux ETF obligataires seront plus pratiques pour les investisseurs et leur fourniront de nouveaux outils, mieux adaptés à leur situation. Ces tendances témoignent de la solidité de l’écosystème, qui offre la liquidité et la facilité de transaction que nombre d’investisseurs recherchent pour détenir des ETF comme éléments d’allocations centrales ou tactiques.

« Ayant passé plus de 35 ans dans le domaine des obligations, confie Robert S. Kapito, président de BlackRock, je considère les ETF comme une technologie clé, qui change la donne. Leur format simple un ETF est acheté et vendu en Bourse permet aux investisseurs de gérer des portefeuilles obligataires diversifiés de manière aisée et efficace. Aujourd’hui, les ETF obligataires offrent une grande diversité d’expositions et une bonne compétitivité. Leurs atouts vont favoriser l’accélération de leur marché. Ce dont tous les investisseurs profiteront. »

Michel Lemosof