17022019

Retour Vous êtes ici : Accueil Gestion d’actifs Fonds d’investissement : l’AFG réagit au rapport de l’Esma sur les coûts

Error in function loadImage: The image could not be loaded.

Error in function redimToSize: The original image has not been loaded.

Error in function saveImage: There is no processed image to save.

Gestion d’actifs

Fonds d’investissement : l’AFG réagit au rapport de l’Esma sur les coûts

L’AFG réagit à la publication du rapport de l’Esma sur les coûts et les performances des fonds d’investissement selon lequel les frais de gestion diminuent les performances d’environ un quart.

L’Association française de la gestion financière (AFG), qui représente les intérêts des professionnels de la gestion pour compte de tiers (4 000 Md€ d’encours cumulés), réagit à la récente publication du rapport de l’European Securities and Market Authority (Esma) intitulé Performance and costs of retail investment products in the European Union.

Ce rapport détaille les coûts et les performances des fonds d’investissement commercialisés auprès du grand public (fonds Ucits, pour lesquels la transparence sur les coûts est la plus forte, fonds de gestion alternative, produits structurés), par catégorie de fonds et pour chacun des pays européens. Eric Pinon, président de l’AFG, souhaite que les rapports de l’European Insurance and Occupational Pensions Authority (EIOPA) et de l’European Banking Authority (EBA) aient la même qualité que celui de l’Esma, même s’il regrette l’absence de lien entre les frais prélevés et le financement des coûts inhérents à l’activité des gestionnaires, notamment ceux qui portent sur la protection des investisseurs.

Une information nécessaire

« Le rapport de l’Esma, commente Eric Pinon, devrait veiller à ne pas nuire à la diversité des offres et des acteurs qui contribue à l’élargissement des sources et des formes de financement pour les émetteurs. » L’AFG souligne également le rôle indispensable des gestion actives (plus onéreuses que les gestion passives) dans l’analyse, la sélection et la formation des prix des titres dans les marchés. La construction et le prix des indices sont le reflet de leurs anticipations.

« Notre rapport, fait observer Steven Maijoor, président de l’Esma, montre que les coûts associés aux fonds sont substantiels, qu’ils peuvent avoir un sérieux impact sur les résultats et qu’ils varient dans d’importantes proportions. Cela démontre l’utilité de l’information et doit inciter les asset managers à faire le nécessaire pour informer correctement les investisseurs. » 

Les performances amputées de 25%

Selon le rapport de l’Esma, dans la période 2008-2017, les performances annualisées moyennes, nettes de frais, des fonds de droit français ressortent respectivement à +4,4 %, +3,4 % et +2,8 % pour les catégories actions, diversifiées et obligataires. Les frais de gestion diminuent les performances d’environ un quart…

Michel Lemosof