Gestion de Fortune

18012018

Retour Vous êtes ici : Accueil Au sommaire des magazines Février 2016 - n°267

L'HUMEUR DE GEF

Histoire de cornes

Les « licornes » désignent les quelque 140 start-up, surtout de la Silicon Valley, qui ont atteint une valorisation supérieure à 1 milliard de dollars. Une expression inventée par Aileen Lee, une spécialiste américaine du capital-risque pour, a-t-elle expliqué, évoquer le rêve qu’inspire la nouvelle économie. Mais, fait remarquer le directeur général d’une société de gestion bien connue, « ces créatures légendaires à une corne -unus-cornu- renvoient à des chimères, ce qui devrait plutôt effrayer ! ». « Ce sont les investisseurs qui porteront les cornes lorsqu’elles se casseront la figure ? ». Comme en 2000…

 

Enarchie

A l’occasion des 70 ans de l’ENA, une rencontre-débat s’est tenue le 24 novembre dernier sur le thème « Que sont les énarques devenus ? », et les résultats d’une enquête sur le parcours des anciens élèves (1985-2015) ont été dévoilés. Sur les 1 145 réponses (quasi 100 %) on apprend que la note des hommes reste très majoritaire (70/30) et encore plus dans le corps des inspecteurs des finances (85/15). Surtout, 78 % n’ont jamais mis les pieds dans une entreprise (privée ou publique). Une exception : les trois-quarts des inspecteurs des finances rejoignent temporairement ou définitivement une entreprise.

 

Vantard & Co

Avec la COP 21 (la 21e « Conference Of Parties ») « tout le monde s’est soudainement inventé un passé de prédicateur écologiste ! » fait remarquer Didier Le Menestrel, de La Financière de l’Echiquier. A juste titre, car la presse s’est vu inonder de communiqués en tout genre de la part de sociétés se vantant d’être les champions de la RSE. Comme il le souligne « la lutte contre le réchauffement climatique ne mérite ni posture ni enthousiasme démesuré, c'est la première bataille universelle que nous devons tous gagner ».

 

Humour

« Je suis le Marthe Richard de la finance », sourit le président de cette société de vente d’assurances en ligne. « Je me réjouis chaque fois que ces maisons closes que sont les agences bancaires ferment leurs portes. On n’a même pas de plaisir à y aller ! ».

 

Œil pour œil… 

La Commission des sanctions de l'AMF a infligé une amende de 5 M€ à Euronext pour avoir accordé des facilités tarifaires au spécialiste américain du trading à haute fréquence, Virtu. Du jamais vu ! La Bourse de Paris sanctionnée ! « La décision de la Commission des sanctions de l’AMF est particulièrement contestable, totalement disproportionnée et complètement anachronique », a réagi Stéphane Boujnah, président du directoire d’Euronext, qui va contester en cour d’appel. Sans aucun rapport bien sûr, le même jour le conseil scientifique d’Euronext a sorti du CAC 40 EDF, l’entreprise publique premier électricien mondial, 22e capitalisation boursière de Paris au profit de Klépierre, deux fois plus petit (13 Md€ contre 25).